Accueil Contactez-nous English
 
 
Article de nouvelles

2015.02.27
LCC Revue de la semaine: 16 au 22 février 2015
 
Les femmes de la Saskatchewan aux championnats nationaux seniors
 
L’équipe de la Saskatchewan a affronté ses adversaires du Manitoba le weekend dernier à Winnipeg dans la deuxième moitié des six parties qui détermineront l’équipe de l’Ouest qui se qualifiera pour participer au championnat senior. La Saskatchewan a gagné les trois parties qui ont eu lieu samedi et dimanche pour ravir la place à ses rivales de la province voisine. L’équipe de la Saskatchewan se rendra donc à Montréal le weekend du championnat de la LMWP qui se tiendra du 27 au 29 mars.
La Saskatchewan et le Manitoba étaient les seules équipes féminines de la LMWP dans l’Ouest cette année, de sorte que des éliminatoires entre les deux équipes ont été organisées. Chaque équipe devait s’affronter lors de trois parties à Régina, puis à Winnipeg après quoi l’équipe ayant accumulé le plus de points se qualifierait. Les trois premiers matchs de cette série se sont joués dans la capitale de la Saskatchewan, les 3 et 4 janvier. La Saskatchewan a remporté les trois matchs à domicile, de sorte qu’il leur suffisait d’un seul match nul à Winnipeg pour se qualifier et aller à Montréal. La première partie a été serrée au début et les Manitobaines espéraient une victoire qui changerait la dynamique en leur faveur. Le compte était de 4 à 4 à la moitié du match, mais la Saskatchewan a ensuite réussi à prendre lentement le dessus, comme l’équipe l’avait fait trois fois auparavant. Auriel Bill fut la meilleure joueuse du match, avec six buts. Quatre de ces buts ont été marqués en deuxième moitié de jeu et ont permis à la Saskatchewan de se retrouver en tête au début de la 4e période, au compte de 8 à 5. Le Manitoba a réduit l’écart à 2 points quand Devyn Smith a marqué son second but de la partie, mais trois buts supplémentaires sans réplique de la Saskatchewan sont venus sceller le sort du match et de la série.
Les deux autres joutes étaient sans conséquence, mais cela n’a pas diminué l’ardeur des athlètes. Les Manitobaines n’ont pas donné de répit à leurs voisines qui ont dû se battre becs et ongles pour maintenir leur score parfait, en remportant deux autres victoires à l’arraché au compte de 6-5 et 12-10. Une réelle déception pour le Manitoba qui n’a pas réussi à se démarquer et qui a perdu deux matchs par un point et deux autres par deux points.
La Saskatchewan se dirige donc vers Montréal en espérant un autre weekend parfait de 3 victoires. Si elle réussit, les femmes de la Saskatchewan deviendront les championnes nationales seniors.
 
 
CAMO et Dollard se font remarquer dans la région torontoise
 
Les équipes masculines de 16 ans et moins de CAMO et de Dollard se sont rendues à Markham ce weekend pour se mesurer à leurs adversaires de la région torontoise. Ces clubs du Québec sont respectivement 1er et 2e au classement de l’association de l’Est des athlètes de 16 ans et moins; ils sont en compétition féroce pour obtenir première place de la saison régulière. Les matchs du weekend à Markham sont venus confirmer à quel point la lutte est chaude entre ces deux équipes : CAMO a battu Hamilton par 24 buts, Dollard a battu Hamilton par 24 buts. CAMO a défait les Mavericks par 13 buts, Dollard a battu les Mavericks par 13 buts. CAMO a battu les Golden Jets par 9 points, Dollard a battu les Golden Jets par 8 points. Même quand ces équipes ne jouent pas l’une contre l’autre, elles semblent essayer de se dépasser.
À la fin du weekend, CAMO et Dollard avaient joué 17 de leurs 18 matchs. CAMO a réussi à faire 14-1-2 (W, D, L) et obtenu 43 points alors que Dollard marquait 13-2-2 et récoltait 41 points. Le dernier match de la saison pour les deux équipes se jouera contre Hamilton qui n’a encore gagné aucun match; c’est pourquoi, à moins d’un miracle, CAMO se classera première en tête de série et pourra éviter de jouer la première ronde des finales de l’Est des 16 ans et moins. Dollard, en 2e place, devra jouer dans les quarts de finale et fort probablement se mesurer aux Titans d’Ottawa qui occupent la 3e place et qui ont réussi deux fois cette année à faire match nul contre Dollard. Seules les deux équipes gagnantes aux demi-finales se qualifieront pour les finales canadiennes à Calgary, de sorte qu’il est fort important pour CAMO de se retrouver en tête de série.
 
 
Autres activités
 
À Markham, l’équipe féminine de 16 ans moins de Saint-Lambert a bien failli remporter sa première victoire, dans une partie crève-cœur contre les Golden Horseshoe. Elle menait 10 à 8 au début de la dernière période, mais l’équipe adverse a réussi à combler le déficit puis à marquer le point gagnant en avantage numérique à 30 secondes à peine de la fin du match. Même si elles n’ont gagné aucun match cette saison, les filles de Saint-Lambert se présentent avec confiance à chaque partie; leur attitude positive exerce une influence bénéfique sur les gens qui les voient jouer.
Le match le plus populaire de la compétition à quatre qui s’est tenue au Walnut Grove de Langley (Colombie-Britannique) a été sans nul doute celui des équipes rivales féminines 19U, Pacific Storm et Fraser Valley. Les deux clubs avaient besoin des 3 points s’ils voulaient essayer de battre la Saskatchewan et de se qualifier pour les finales nationales. Aucune équipe n’a vraiment réussi à se démarquer de l’autre dans ce match en dents de scie. Fraser Valley a pris la tête au départ en marquant 2 buts, mais les Storm ont répondu en marquant deux buts à leur tour pendant la première période. Par la suite, aucune équipe n’a réussi à s’éloigner de l’autre par plus d’un point. À la dernière minute de jeu, on aurait pu croire qu’Abby Irving avait donné la victoire aux Pacific Storm, qui menaient 9 à 8 à 16 secondes de la fin du match. Fraser Valley avait déjà surmonté deux fois par le passé ce genre de difficulté en 2e période, mais une 3e victoire dans ces circonstances, quand il restait si peu de temps à jouer, semblait improbable. Fraser Valley s’est cependant défendu avec l’énergie du désespoir et à 2 secondes de la fin, Emily Aikema a réussi à placer le ballon dans le filet et égaliser le compte 9 à 9 devant des partisans en délire.
Les deux équipes ne pourront se satisfaire d’avoir gagné juste un point et leur chance d’avancer au classement s’est volatilisée, mais ce fut quand même un autre match fantastique des équipes féminines de 19 ans et moins de l’Association de l’Ouest.
 
 
Cette semaine dans la LCC
 
Toute l’attention se porte cette semaine sur Montréal où les équipes masculines de la LMWP de l’Est du pays auront leur premier échange de la saison. Les quatre équipes de la division ontarienne (Golden Jets, Silver Jets, Mavericks et Hammer) joueront chacune une fois contre les quatre équipes du Québec (Laval, Dollard, CAMO Maitres et CAMO Roadrunners) entre le vendredi et le dimanche dans la région de Montréal. Ce sera la première occasion cette saison de constater les forces et faiblesses des deux divisions. Les matchs auront lieu à Côte-Saint-Luc, à l’AADDO et au cégep du Vieux-Montréal. Veuillez consulter le programme en ligne pour obtenir tous les détails.
 
 
 
 
 




 
Explorez Water Polo Canada
Bios d'Équipe Canada
Équipe nationale senior hommes
Équipe nationale féminine senior
Aperçu LCC
Survol du DLTA
Aperçu JAWP
À propos de Water Polo Canada
Répertoire
Historique du water polo au Canada
Foire aux Questions
Politiques et règlements
Dons
Assurance
Liens rapides
Devenez entraîneur
Partenaires voyages
Manuels, guides et règlements
Règlements fondamentaux
Guides d'utilisateurs de la base de données