Accueil Contactez-nous English
 
 
Article de nouvelles

2015.05.05
LCC Revue de la semaine: 27 avril au 3 mai 2015

 
Les garçons de Dollard et les filles de CAMO, gagnants du 1er championnat de l’Association de l’Est pour les 16 ans et moins, passent aux finales nationales en compagnie des médaillés d’argent, l’équipe masculine de CAMO et l’équipe féminine des Capital Wave.

Le tout premier championnat de l’association de l’Est pour le groupe des 16 ans et moins s’est tenu à Etobicoke le weekend dernier, alors que 12 équipes de la ligue se sont affrontées pour déterminer les gagnants du championnat et obtenir les 2 places tant convoitées aux finales nationales. Chez les garçons, Dollard a remporté deux matchs captivants pour remporter l’or; chez les filles, CAMO a terminé sa saison sans défaite dans l’Est en remportant deux autres victoires convaincantes.
 

Championnat masculin
Une bataille à trois pour l’or et les deux places aux finales était annoncée dans la division masculine des 16 ans et moins. Sans vouloir froisser les autres équipes de l’association, il était devenu évident que le weekend allait mettre aux prises CAMO, Dollard et les Titans d’Ottawa qui étaient prêts à se battre avec vigueur pour avoir la chance d’obtenir l’or et une place garantie aux finales nationales de Calgary. Des trois matchs joués par les équipes au cours de la saison régulière, deux avaient été des matchs nuls; on s’attendait donc à un ultime combat, et le match en fut tout un!

Le jeu a été serré pendant la première moitié du match et il y a eu peu de chances de marquer, d’un côté comme de l’autre. Dollard avait l’avantage, 4 à 3, en fin de la deuxième période. L’équipe a commencé en lion la 3e période et semblait avoir le pas sur Ottawa. Deux buts à la dernière minute de la 3e période ont donné à DDO l’espoir de gagner la partie, selon la plupart. Dollard a semblé ralentir ses efforts au 4e quart et essayer de protéger son avance plutôt que de marquer d’autres buts. Comme leur saison était en jeu, les Titans ont lancé une attaque ultime au milieu du 4e quart. Après un but en avantage numérique qui plaçait les Titans à trois points de moins que Dollard, Dejan Paradjina a pris le sort des Titans entre ses mains et marqué trois buts consécutifs en moins de deux minutes, ce qui a égalisé le compte. Dollard semblait ébranlé, mais Ottawa n’a pas réussi à les battre; à la fin du 4e quart, les deux équipes étaient à égalité, 10 à 10. Comme il ne s’agissait pas d’un match de la saison régulière, il fallait un gagnant qui allait être décidé par tirs de barrage. Chaque équipe a choisi ses cinq lanceurs, puis a dû s’en remettre à eux.

À six reprises, les Titans ont marqué pour prendre l’avance et chaque fois, Dollard a répliqué aussitôt. Au fur et à mesure que la prolongation s’étirait, chaque tir prenait de plus en plus d’importance. Quand le meilleur buteur des Titans, Milan Duhaime a fait son deuxième lancer vers le coin, le gardien de Dollard, James Magliocco s’est étiré la main et l’a bloqué le coup de penalty. Thomas Daoust de DDO n’a fait aucune erreur, et son équipe s’est mérité une place aux finales. Après l’incroyable remontée de la dernière période, ce fut une fin cruelle pour les Titans.
 
Dans l’autre match de demi-finale, CAMO a facilement défait les Mavericks qui jouaient à domicile, ce qui a mis la table à une bataille pour l’or que bon nombre qualifieraient de summum du water-polo canadien, opposant CAMO et DDO. Les estrades étaient remplies de partisans des deux équipes et on avait l’impression que le match se jouait au Centre Claude Robillard ou bien au Centre aquatique de Dollard-des-Ormeaux et non à Etobicoke. Pendant le premier quart, Dollard n’était peut-être pas mentalement préparé à jouer après une demi-finale épuisante, et CAMO a vite pris la tête du pointage, 6 à 2. Dollard allait passer les deux quarts suivants à gruger lentement l’avance de ses adversaires, jusqu’à ce qu’un but à la fin du 3e quart donne à chaque équipe 11 points. Égalité du pointage, rivalité féroce et à peine 8 minutes de jeu : que pouvait-on espérer de mieux pour ce tout premier championnat? Cameron Ball a vraiment été le héros du dernier quart en marquant les deux premiers buts de cette période qui ont placé Dollard en tête pour la première fois depuis le début du match; mais, comme dans le match précédent, Dollard n’a pu garder son avance au 4e quart, alors que CAMO marquait deux buts, égalisant une fois de plus le pointage. Il restait une minute et demie de jeu quand une exclusion imposée à CAMO a donné à DDO la chance d’attaquer une autre fois et à Cameron Ball l’occasion de marquer un autre but qui donnait l’avance à son équipe, 14 à 13.

CAMO a ensuite pris le contrôle du ballon, mais sans marquer le but égalisateur; Dollard cherchait à passer le temps pendant la dernière minute de jeu. À quelques secondes de la fin, Jérémie Côté a fait un lancer que le gardien des CAMO, Jonathon Vitti a réussi à bloquer. Le ballon a rebondi hors-jeu des mains de Vitti, et Dollard a eu droit à un lancer à la ligne des 2 mètres et à un nouveau chrono de 30 secondes. Il ne restait que 20 secondes de jeu, et DDO n’avait qu’à garder le contrôle du ballon pour mériter l’or. Cependant, la réputation d’excellence des matches CAMO-Dollard n’est pas surfaite, et CAMO a réussi on ne sait trop comment à reprendre le contrôle du ballon sur une passe par la bande. Une faute générée en désespoir par Dollard a empêché une échappée à 2 contre 1, mais aussi entraîné une exclusion et un avantage numérique pour CAMO. Il ne restait alors que 16 secondes à jouer, et CAMO avait une chance d’égaliser le pointage. Dollard s’est placé pour défendre son but; CAMO faisait des passes en périphérie, à la recherche d’une ouverture. À quelques secondes de la fin du match, CAMO a tenté sa chance et fait un corner. Malheureusement pour CAMO, le défenseur de Dollard était parfaitement positionné pour bloquer le ballon avant qu’il n’atteigne le filet, ce qui a donné la victoire à l’équipe de Dollard.

Dollard et CAMO se sont toutes deux qualifiées pour les finales nationales en raison de leur victoire en demi-finale. Dans un mois, on pourrait donc assister à Calgary à un match de revanche qui donnera au vainqueur le titre de champion canadien.

Dans le match pour la médaille de bronze, les Titans ont retrouvé leur mordant pour battre les Mavericks et terminer leur saison de belle façon.

Voici les résultats finaux pour les équipes masculines de 16 ans ou moins de la Conférence de l’Est :

1. Dollard – 17-2-2
2. CAMO – 16-1-3
3. Titans d’Ottawa – 15-3-3
4. Mavericks – 8-1-12
5. Capital Wave – 8-0-13
6. Golden Jets de Toronto – 5-1-15
7. Hamilton – 0-0-21
 
Équipe d'étoiles MASCULINE, par position, telle que choisie par les entraîneurs:
  • Gardien, de CAMO, Jonathan Vitti
  • Attaquant du côté droit, de Capital Wave, Sean Legg
  • Attaquant du côté gauche, de CAMO, Emmanuel Ramos-Garza
  • Joueur d'utilité, des Ottawa Titans, Milan Duhaime
  • Centre arrière, de Dollard, Jeremie Cote
  • Centre avant, des Ottawa Titans, Bogdan Djerkovic
  • Meilleur buteur en saison régulière avec 86 buts, de Dollard, Jeremie Cote
 
 

Championnat féminin 16U (Est)

Les matchs entre les équipes féminines n’ont pas atteint l’intensité observée chez les garçons, en raison de la nette supériorité des filles de CAMO. L’équipe de CAMO avait déjà sa place aux demi-finales puisqu’elle s’était classée au premier rang dans la saison régulière; il ne lui fallait donc que deux victoires pour remporter le titre. Son premier adversaire lui a cependant donné du fil à retordre; en effet, St-Lambert a surpris Dollard en remportant son premier match de l’année. Après 16 défaites sans aucune victoire en saison, St-Lambert n’était pas une équipe dont on attendait grand-chose au Championnat de l’Est, mais les filles de St-Lambert ont donné tout ce qu’elles pouvaient pendant la saison. Leur acharnement a fini par leur donner une victoire au moment le plus inattendu, alors qu’elles battaient Dollard 10-9 pour mériter une place en demi-finale.

La victoire contre Dollard était étonnante, mais une autre victoire, cette fois contre CAMO, aurait tenu du miracle quand on pense au jeu des filles de CAMO cette année; comme on s’y attendait, ce sont elles qui ont gagné et remporté pour CAMO une place aux finales.
L’autre demi-finale promettait une compétition plus serrée entre les deuxièmes favorites, les Capital Wave et les troisièmes favorites, les Golden Horseshoe, qui jouaient à domicile. Ces dernières comptaient sur la foule partisane pour impressionner les visiteuses d’Ottawa, mais c’est le contraire qui s’est produit. Les Wave ont commencé le match avec une énergie impressionnante sans que les Golden Horseshoe arrivent à compter un but; au bout de quelques minutes, elles menaient 5 à 1. La deuxième période fut un peu plus équilibrée et, à la mi-temps, les Wave menaient 9 à 3. Le compte était de 12 à 4 au milieu du 3e quart et, malgré un regain de vigueur des Golden Horseshoe, leur sort était scellé. L’excellente performance des Wave leur a valu une chance de gagner l’or, mais aussi un voyage à Calgary pour les finales nationales.

Pendant toute la saison, CAMO a gagné sur ses adversaires par au moins 10 points en moyenne. Les Wave savaient donc qu’elles allaient devoir jouer leur meilleur match de l’année si elles voulaient avoir une chance et, pendant la première moitié du match, c’est ce qu’elles ont fait. Elles ont réussi à surmonter une avance de 4-1 des CAMO pour arriver à un score de 4-4. À la dernière minute avant la mi-temps, CAMO a marqué pour mener la partie 5-4, mais les Wave avaient bon espoir. Malheureusement, le pointage serré a semblé éveiller les instincts guerriers des filles de CAMO, et la deuxième moitié du match s’est déroulée tout autrement. CAMO a talonné les Wave, et les quelques tentatives de marquer des Ontariennes ont été bloquées avec brio par la gardienne des CAMO, Marianne Bouchard. Elle n’a laissé passer qu’un seul autre but pendant que son équipe en marquait cinq autres, pour vaincre les Wave 10 à 5. Les Capital Wave peuvent quand même être fières d’avoir limité CAMO à son total de buts le plus bas de l’année. Il n’en reste pas moins que la victoire de CAMO repose tant sur son attaque que sur sa défense et que CAMO poursuit sa saison parfaite.
Dans le match pour la médaille de bronze, les Golden Horseshoe ont battu St-Lambert et remporté la 3e place.

Voici les résultats finaux pour les équipes féminines de 16 ans ou moins de l'association de l’Est :
1. CAMO – 18-0-0
2. Capital Wave – 13-0-6
3. Golden Horseshoe – 9-1-9
4. St-Lambert – 1-0-19
5. Dollard – 5-1-12
 
Équipe d'étoiles FÉMININE, par position, telle que choisie par les entraîneurs:
  • Gardienne, de CAMO, Marianne Bouchard-Côté
  • Attaquante du côté droit, de Golden Horseshoe, Verica Bakoc
  • Attaquante du côté gauche, de Golden Horseshoe, Zoe Hlady
  • Joueuse d'utilité, de CAMO, Miriam Lizotte
  • Centre arrière, de CAMO, Daphné Guèvremont
  • Centre avant, de CAMO, Melissa Manel Matalla
  • Meilleure buteuse en saison régulière avec 78 buts, de CAMO, Mélissa Manel Matalla
 
 
 
 
 




 
Explorez Water Polo Canada
Bios d'Équipe Canada
Équipe nationale senior hommes
Équipe nationale féminine senior
Aperçu LCC
Survol du DLTA
Aperçu JAWP
À propos de Water Polo Canada
Répertoire
Historique du water polo au Canada
Foire aux Questions
Politiques et règlements
Dons
Assurance
Liens rapides
Devenez entraîneur
Partenaires voyages
Manuels, guides et règlements
Règlements fondamentaux
Guides d'utilisateurs de la base de données