Accueil Contactez-nous English
 
 
Article de nouvelles

2015.05.14
LCC Revue de la semaine: 4 au 10 mai 2015

 

Les Mavericks balaient leurs adversaires pour une dernière tournée sur la route et surprennent l’Association de l’Est en se qualifiant pour les finales nationales.

Les hommes 19U des Mavericks ont approché ce dernier week-end de la saison régulière de la LCC en sachant qu'ils partaient de loin s’ils désiraient encore se qualifier pour les finales nationales. Un horaire de quatre matchs, étalés sur trois jours, dans deux villes différentes ne leur laissait aucune marge d'erreur. Ils devaient rencontrer en face à face chacune des trois équipes devant eux au classement lors de ce voyage et le choix était clair : gagnez et vous avancez aux Finales, perdez et rentrez à la maison.

Le gant est tombé le vendredi soir 8 mai, à Longueuil, contre St-Lambert. Les champions de l’Association de l’Est n’ayant pas perdu un match cette année à domicile à leur piscine du Cégep Édouard-Montpetit. Cela semblait un bon endroit pour commencer une course improbable du côté des Mavericks.

Les Mavericks n'ont certainement pas eu le début qu’ils auraient aimé dans ce match et le long trajet depuis Toronto pourrait avoir eu un impact. Le Mavs se sont retrouvés tôt dans une quasi impasse, de laquelle ils ont passé la majorité du match à essayer de sortir. En retard 7-4 à la demie, Toronto a réussi à égaliser à 7-7 en troisième, mais n'a pas s’emparer d’un réel avantage. St-Lambert a ensuite marqué pour rétablir à 8-7, les Mavericks ont recréé l'égalité à 8-8. St-Lambert a marqué pour 9-8 ; 9-9 les Mavericks ont répondu. St-Lambert s’est hissé à 10-9 et encore une fois les Mavericks ont riposté pour lier à nouveau.
 
Après ce long échange d’hostilités, Alex Bozzo a finalement marqué pour donner aux Mavericks leur première avance le 1er quart du match. Les Mavericks ont augmenté leur avance à 13-11 vers la fin de la 4e période, mais les hommes de St-Lambert ont montré pourquoi ils sont numéro un au classement de l'Est, donnant l'assaut avec deux buts en 40 secondes pour nouer le pointage à 13. En fin de compte, ce furent les deux meilleurs joueurs des Mavericks dans ce match, Nikita Prokhin et Blake Carnevale, qui ont ramené la victoire à la maison, chacun marquant leur sixième but de la rencontre dans les deux dernières minutes de la partie pour confirmer la bonification de trois points au classement pour leur équipe.

Il y avait toutefois bien peu de temps pour célébrer puisque le prochain match était prévu pour 8h40 du matin contre l’équipe de CAMO. Bien que CAMO était le seul adversaire sous la barre de .500 auquel les Mavericks feraient face au cours de ces quatre matchs, les Montréalais demeuraient des adversaires dangereux, ayant un +/- avantageux en dépit d’avoir inscrit 8 défaites de plus par rapport à leurs victoires au dossier. Tous les ingrédients d'un match piège étaient en place, mais cela n’est pas ainsi que les choses se sont déroulées. Les Mavericks ont marqué les six premiers buts du match pour mettre CAMO en désavantage tôt dans la rencontre et ne les a jamais laissé reprendre leur souffle dans le match. Deux victoires dans la poche, deux autres à aller chercher.

A mi-chemin à travers leur périple, l'attention des Mavericks s’est déplacée vers les deux autres adversaires avec lesquels ils se disputaient la dernière place aux Finales nationales : Dollard et Ottawa. Dollard était premier au tableau avec un match en soirée. La saison des deux équipes était en jeu puisqu’une défaite signifierait l’élimination.

Ce fut un affrontement serré dès le début mais la clé pour les Mavericks a été de s’emparer rapidement de la tête et de ne jamais laisser DDO reprendre d’élan. Dollard n’a pu générer de buts consécutifs qu’une fois. Au 3ème quart, la solide équipe défensive torontoise et le gardien de but Danylo Mandyuk ont gardé Dollard à distance et le coussin de quatre buts disponible au début du 4e s’est avéré plus que suffisant pour conserver la victoire chez les Mavericks.

Avec une partie restante au calendrier, les Mavericks se trouvaient maintenant à seul point derrière les Titans d'Ottawa pour la 2e place au classement. Le dernier match de la saison régulière serait donc décisif. Le jeu a eu lieu à 9h30 à Gatineau le dimanche, de sorte que les Mavericks ont du faire un voyage tardif entre Montréal et l’Outaouais en espérant que la fatigue ne serait pas au rendez-vous en matinée.

Tout au long des trois premiers quarts, le jeu n’aurait pu être plus serré; on a assisté à 3 changements de leader et 7 égalités. Aucune équipe ne pouvait ébranler durablement l'opposition et après périodes, le pointage était coincé à 8-8. L’issue de la saison régulière, qui devait se décider lors de ce match ultime, tenait maintenant à une seule période trépidante : 8 minutes de water-polo pour une chance aux championnat canadien! Après près de quatre matchs et de nombreuses heures de déplacement, la question était maintenant de savoir si les Mavericks avaient assez de carburant dans le réservoir pour tenter une poussée finale. La réponse a été un « oui » retentissant. Nikita Prokhin a ajouté deux buts pour entamer et clore la remontée de son équipe alors que les Mavericks ont trouvé le fond du filet quatre fois afin de laisser les Titans derrière.

En fin de compte, les Mavericks ont présenté l'un des meilleurs week-ends de water-polo de toute la saison de la LCC.
 

La Saskatchewan et les Renegades de Calgary gagnent les titres 16U du championnat de l’associtation de l'Ouest à Calgary

Le championnat 16U de l’association de l’Ouest de la LCC a eu lieu à Calgary du 8 au 10 mai alors que les onze équipes de filles et les garçons qui composent ce groupe dans l'Ouest étaient en lice pour le titre et pour une place dans la finale nationale.

Du côté des filles, les Renegades de Calgary avaient déjà été qualifiées pour la finale à titre d'équipe hôte, de sorte que les quatre autres équipes féminines devaient lutter pour l’autre place disponible à Calgary pour le grand événement des 29 et 30 mai. Les demi-finales ont mis en vedette Fraser Valley vs Saanich d’un côté, et Calgary vs la Saskatchewan sur l'autre. Les Renegades, 2e tête de série ont mis la Saskatchewan en position difficile tôt dans le match et ont traversé la plus grande partie de la rencontre avec un confortable coussin de quatre buts. Au 4ème quart, la Saskatchewan a tenté une poussée, marquant trois buts en 1 minute, 20 secondes pour se rapprocher à deux points d’écart. Malgré trois minutes encore à faire au match, le rallye s’avérerait insuffisant puisqu’un dernier effort de la Saskatchewan les a tout de même placé à un but derrière leur adversaire lorsque le dernier sifflet a retenti.

Avec les Renegades déjà en finale, cela signifiait que le vainqueur de l'autre demi-finale se qualifierait automatiquement pour les finales nationales, indépendamment de l'issue du match de la médaille d'or.

Fraser Valley avait donné du fil à retordre à Saanich toute la saison et encore une fois que fut le cas alors que les filles du continent se sont emparées d’une avance de de 7-2 sur les insulaires, prenant rapidement contrôle du jeu et mettant la table pour le pointage finale de 15-10 en faveur de Fraser Valley.

La rencontre pour la médaille d'or de l’ouest chez les filles 16U a été l'un des matchs mémorables de l'année, avec Fraser Valley et Calgary échangeant pendant tout le match. En fin de compte, Nina Ceklic a fait la différence pour les Renegades devenant la meilleure marqueuse de son équipe pour le match avec six buts, dont le dernier compté avec 9 secondes restantes ce qui a déchainé l’enthousiasme des spectateurs. Pointage final: Renegades de Calgary 13-12 Fraser Valley

La Saskatchewan a obtenu la médaille de bronze dans l’ouest, avec une victoire 14-7 sur Saanich.

La catégorie des garçons a mis en vedette le même type de matchs serrés qui a catégorisé la compétition du côté des filles. Les pairages pour les demi-finales masculines étaient #4 au classement Fraser Valley vs le #1 Saskatchewan, et #2 Pacific Storm vs #3 Torpedoes de Calgary.

Bien que Fraser Valley ne détenait que la 4e place à l’approche du tournoi, tous les entraîneurs s’entendaient à dire qu'ils étaient des adversaires à ne pas sous-estimer avec une liste comportant certains joueurs forts et de grande taille. La Saskatchewan a hérité de la tâche pour essayer d'empêcher tout renversement. Une avance de 3-0 pour les Saskies semblait certainement être un début prometteur, mais les garçons de la Colombie-Britannique n’avaient pas donné leur dernier mot. Dans le milieu du 4ème quart, l’équipe de la vallée du Fraser avait finalement rattrapé son adversaire pour égaliser le match à 8-8. Un but sur un tir de pénalité de Jake Morris a donné de nouveau la tête à la Saskatchewan, puis le gardien de but étoile Brody McKnight a fermé la porte à toute riposte, de sorte que la Saskatchewan a remporté la partie 11-8.

Dans la 2e demi-finale, Calgary faisait face à Pacific Storm et le premier buteur parmi tous les 16U, Reuel D'Souza. D'Souza a marqué un incroyable 100 buts en seulement 18 matchs. Reuel a démontré pouvoir parfois jouer à lui seul le rôle d’une entière équipe de démolisseurs, et malheureusement pour les Torpedoes, ce fut le cas dans cette joute. Reuel a été responsable de 12 buts sur total de 14 de son équipe, dans ce qui serait finalement une victoire 14-13 pour le Storm. Calgary a bien tenté de se rapprocher à un point dans les dernières secondes, mais n'a jamais eu la chance d'égaler la marque et de forcer la tenue de tirs de barrage.

Parce que les Torpedoes de Calgary avaient déjà été qualifiés pour les finales nationales en tant que l'hôte, le match pour la médaille d'or entre la Saskatchewan et le Storm déterminerait également qui deviendrait le 2ème participant des garçons 16U de l'Ouest aux finales nationales. Ce match consista finalement en un duel des prodiges : le meilleur buteur Reuel D'Souza contre le meilleur gardien Brody McKnight.

La partie s’est révélée une affaire physique dès le début, offrant beaucoup de possibilités de jeux de puissance pour chaque équipe. Aucune des deux équipes n’a été particulièrement performante en avantage numérique alors que la Saskatchewan a capitalisé à 2 pour 12, tandis que Storm a eu du succès à 1 pour 8.

Les occasions manquées en avantage ont été particulièrement coûteuses pour Storm car déjouer Brody McKnight à 6 contre 6 n’est pas tâche facile. Au final, la prestation de la défense et du gardien de la Saskatchewan ont limité D'Souza à trois buts, et le Storm à huit au total, tandis que l’attaque équilibrée des hommes des prairies, dirigée par Jake Morris, Bryden Goosen et Tyler Grieve, a marqué assez pour gagner la victoire, 11-8.

Dans le match pour la 3ème place, Fraser Valley a remporté la médaille de bronze 11-10 contre Calgary.

Ce fut un week-end rempli de matchs incroyable, avec 5 des 15 matchs décidés par un écart d’un seul but. Félicitations à toutes les équipes pour une très belle saison et surtout bravo aux médaillés et aux équipes qui se sont qualifiées pour les finales nationales.


 
 
 
 




 
Explorez Water Polo Canada
Bios d'Équipe Canada
Équipe nationale senior hommes
Équipe nationale féminine senior
Aperçu LCC
Survol du DLTA
Aperçu JAWP
À propos de Water Polo Canada
Répertoire
Historique du water polo au Canada
Foire aux Questions
Politiques et règlements
Dons
Liens rapides
Devenez entraîneur
Partenaires voyages
Manuels, guides et règlements
Règlements fondamentaux
Guides d'utilisateurs de la base de données