Accueil Contactez-nous English
 
 
Article de nouvelles

2016.04.08
CAMO gagne l’or deux fois aux nationaux sénior à Montréal

Ce fut toute une fin de semaine pour l’équipe de CAMO aux nationaux séniors. L’équipe des
Roadrunners de CAMO et l’équipe CAMO Blanc ont toutes deux remporté la médaille d’or lors
des championnats féminins. Le club de CAMO a réussi à remporter trois des six médailles
décernées cette fin de semaine, le tout, devant les partisans montréalais. Ceci leur a permis de
s’affirmer en comme meneur du water-polo canadien sénior.

On anticipait une gra n de réussite, mais CAMO n’a pas eu un bon départ cette fin de semaine. Du  coté femmes, le CAMO Bleu, qui se trouve en troisième place, a subi une défaite en quart de
finale contre Dollard Noir, 6è au classement. Dollard Noir n’ayant accumulé qu’une victoire au
cours de la saison, ils ont sans aucun doute joué le meilleur match de la saison contre CAMO
Bleu. Lorsque Molly Demers a compté son quatrième but de la partie, et qu’il ne restait qu’une
seconde au troisième quart, on aurait cru que le DDO ne pourrait plus surmonter l’écart de trois
points. En début du 4è quart, le pointage était de 13 à 10 et les chances pour DDO d’en sortir
victorieux semblaient minces. Les efforts d’Olivia McMullen ont aidé à changer la donne pour
DDO. Sa défensive spectaculaire a permis à son équipe de continuer de jouer. Une exclusion
tardive de CAMO a permis à DDO d’égaliser le pointage et Erin Cuggy, sans faire d’erreur, a
réussi à compter amenant le pointage à 14 / 14 avec quelques secondes à jouer. Ni l’une ni
l’autre des équipes n’a réussi à compter le but gagnant et le match s’est donc résolu par les
fusillades. La gardienne de Dollard, Johanna Papadimitriou a donné le ton aux fusillades en
arrêtant le premier tir de la première tireuse de CAMO. Après avoir frappé la barre transversale
du filet à deux reprises, DDO s’est emparé de la victoire et s’est dirigé vers les demi-finales.
L’autre quart de finale chez les femmes a vu les championnes de l’Ouest, soit la Saskatchewan
faire face à Hammer. Le match n’aurait pas pu être plus serré : ce fut l’égalité tout au long des 16  premiers points comptés. Le but de Blaire McDowell a donné l’avance à la Saskatchewan à mi- match. Ce but fut le point culminant pour la Saskatchewan, car l’équipe a contrôlé la 2è, lorsque  Adrien Van Dyke a compté trois buts d’affilée. Le pointage final fut de 19 à 14. Toute une
victoire pour l’équipe de l’Ouest!


L’équipe masculine de la Saskatchewan a également tenté de surprendre. E affrontant les
Mavericks, l’équipe de la Saskatchewan a eu un début plutôt lent avec un déficit de 4 points, soit
6 à 2 en faveur des Mavericks. À mi-chemin, au cours du 3è quart, il semblait que ça allait être
une victoire facile pour les Mavericks. Àu fur et à mesure que la 3ème avançait, les hommes de
la Saskatchewan ont réussi à démontrer leur capacité à terminer en force. Trois buts comptés en  moins de 2 minutes ont permis à la Saskatchewan de se rattraper et de terminer le quart. En début  du 4è, les Mavericks se sont regroupés et menaient 11 à 9 avec une minute et demie à jouer. La  Saskatchewan n’a pas toutefois pas cédé la victoire. Jesh Kapila a compté son deuxième but et  Eric Graham son 4è, ce qui a permis à la Saskatchewan d’égaliser le compte à la dernière minute.

Les Mavericks ont tenté de prendre de l’avance pour éviter les fusillades, mais ils ont perdu le
contrôle de la balle. Kapila s’est échappé seul vers le filet des Mavericks et une passe parfaite a
permis à la Saskatchewan de s’assurer une place aux demi-finales.

On s’attendait à un spectacle aux quarts de finale entre le United d’Ottawa et les Master de
CAMO considérant qu’il n’y avait jamais eu plus de deux buts d’écart entre les deux équipes
dans les 2 saisons régulières. Le United a commencé la partie du bon pied avec une avance de 5 à  2; toutefois, les Masters ont compté 9 buts au cours de la 2è et la 3e`pour remporter la victoire.  Samedi soir, la ronde de demi-finales était enclenchée. Lors du premier match contre CAMO  Blanc, DDO Noir semblait vidé de toute énergie due au match précédent. CAMO Blanc a
remporté le match 19 à 4 pour se rendre en finales. Lors des 2è demi-finales des femmes, la
Saskatchewan a encore une fois vaincu son adversaire, en fusillades cette fois. Capital Wave
menait dès le départ, soit 3 à 0, et il semblait que la Saskatchewan allait finir tout comme le
DDO. Toutefois, vers la fin de la 2è, trois buts consécutifs ont permis à la Saskatchewan
d’égaliser le pointage. Tout au long du match, ni l’une ni l’autre des équipes menaient par plus
d’un but. Auriel Bill espérait avoir compté le but gagnant alors qu’il ne restait que 2m33 à la
partie, mais Alice Nepveu a tout de suite répliqué pour le Wave et on a eu droit aux fusillades.
Le moment clé des fusillades fut un tir manqué par le Wave, la Saskatchewan wll n’ayant
manqué aucun tir. Au cours des premières demi-finales chez les hommes, les champions, les Golden Jets de Toronto ont affronté la Saskatchewan. Le match fut une reprise de l’an dernier. Tout comme l’année dernière, les Jets ont pris de l’avance dès le début du match, ce qui leur a assuré la victoire. Les Roadrunners de CAMO et les Masters de CAMO se sont affrontés dans les deuxièmes demi-finales. Les Roadrunners semblaient prendre leur cheminement habituel avec

une avance de 5 buts, menant 9 à 4, mais 4 buts consécutifs des Masters a amené le pointage à 9  à 8 en début de 4è quart. Le début du match avait semblé facile pour les Roadrunners; toutefois,  leur offensive s’est affaiblie en deuxième et ils n’ont compté qu’un seul but dans le 2è quart. Ce  ne fut qu’une question de temps avant que les Masters égalisent le pointage; mais malgré leurs  efforts, les Masters n’ont pas réussi à pre ndre le dessus et ont perdu 10 à 9.
Les finales du dimanche approchaient. CAMO Blanc contre la Saskatchewan pour le titre chez
les femmes et les Roadrunners de CAMO contre les Golden Jets de Toronto chez les hommes.
La Saskatchewan visait sa troisième victoire de suite contre le favori, CAMO Blanc. Le match en
était principalement un de défensive dès le départ en empêchant Axelle Crevier de compter pour
la Saskatchewan et pour le CAMO, en empêchant les contre-attaques d’Adrien VanDyke et
Auriel Bill. Les deux équipes avaient l’avance à tour de rôle jusqu’au début du 4è quart, jusqu'à ce que la Saskatchewan prenne les devants 5 à 4. Au cours du 4è. Plusieurs exclusions ont mis la Saskatchewan en danger de perdre son avance. Ces exclusions ont permis à CAMO de compter deux fois d’affilée et Elena Barri a augmenté de deux l’avance de CAMO alors qu’il ne restait que 3m au match. La Saskatchewan a dû travailler fort pour remonter la pente. Elles ont presque réussi. Blaire McDowell a compté et la Saskatchewan a presque réussi à rattraper le CAMO. Il  ne restait que quelques secondes au match et Ellen Rafferty a tenté de compter dans le filet du  CAMO, mais Clara Vulpisi était prête pour le tir. Vulpisi a aidé l’équipe de CAMO à s’en sortir  victorieuse, pour une troisième victoire consécutive aux finales nationales.

 
C’est avec grande anticipation que le match final a eu lieu opposant les Roadrunners de CAMO
aux Golden Jets de Toronto. Les Jets visaient leur troisième titre consécutif, tandis que CAMO
tentait de regagner la coupe Goulden pour la première fois depuis 2013. Les deux équipes se sont  affrontées seulement deux fois au cours de la saison régulière, et ce troisième match, ce match  décisif, semblait approprié. On pouvait sentir la tension tout au long du match, car le momentum passait d’une équipe à l’autre. CAMO a réussi à prendre de l’avance et à accumuler un coussin avec un pointage de 6 à 3. Ça semblait un début de deuxième quart prometteur lorsqu’en peu detemps, les Jets ont totalement changé le pointage. Les deux équipes ont maintenu un pointageégal jusqu’à ce qu'au moment où CAMO leur a alloué un avantage numérique de quatre minutes.
 
N’ayant qu’un quart à jouer, CAMO a repris l’avantage. Les Jets ont tenté d’égaliser en fin du 4è
quart, mais ils n’ont pas réussi. Maxime Gallant était simplement en feu pour le CAMO. Son 6è
but, à 2m35 de la fin, a permis à CAMO de défaire les Jets 15 à 12, ce qui leur a donné le titre.
L’édition 2016 des championnats nationaux a prouvé être un événement excitant du début à la
fin. Félicitations à toutes les équipes! On se revoit en 2017.

Résultat finaux des nationaux sénior

Résultats d’équipe

Hommes Or: Roadrunners de CAMO
Hommes Argent: Golden Jets de Toronto
Hommes Bronze: Masters de CAMO

Femmes Or: CAMO Blanc
Femmes Argent: Saskatchewan
Femme Bronze: Capital Wave
Gagnants de prix individuel
Hommes
 
Meilleur compteur: Julien Sirard-Forest – Masters de CAMO
Gardien le plus utile: Emirhan Ozdemir – Toronto Golden Jets
Joueur défensif le plus utile – Hrvoje Vukic – Mavericks
Joueur le plus utile, saison régulière – Rudy Despaigne-Sauquet – Toronto Golden Jets
Joueur le plus utile, nationaux séniors – Maxime Gallant – CAMO Roadrunners
Entraineur le plus utile – Robert Couillard – CAMO Roadrunners

Femm es

M eilleure compteuse: Yasmine Rachid – CAMO Blanc
Gardienne la plus utile: Clara Vulpisi – CAMO Blanc
Joueuse défensive la plus utile – Joannie Morisseau – CAMO Bleu
Joueuse la plus utile, saison régulière – Rachel Baxter – Capital Wave
Joueuse la plus utile, nationaux sénior – Axelle Crevier – CAMO Blanc
Entraineuse le plus utile– Adrian Steenkame r – C apital Wave


 
 
 
 




 
Explorez Water Polo Canada
Bios d'Équipe Canada
Équipe nationale senior hommes
Équipe nationale féminine senior
Aperçu LCC
Survol du DLTA
Aperçu JAWP
À propos de Water Polo Canada
Répertoire
Historique du water polo au Canada
Foire aux Questions
Politiques et règlements
Dons
Liens rapides
Devenez entraîneur
Partenaires voyages
Manuels, guides et règlements
Règlements fondamentaux
Guides d'utilisateurs de la base de données