Accueil Contactez-nous English
 
 
Article de nouvelles

2016.05.16
Les finales nationales 19ans et moins sont établies maintenant qu’on a couronné les champions des conférences est et ouest.

 

Le dernier évènement à Surrey en Colombie-Britannique a mis fin ce week-end aux championnats de la conférence 19U NCL. Avec les championnats de l'Est qui ont eu lieu le week-end précédent à Gatineau, nous sommes prêts pour les Championnats 19U à Montréal. Du début à la fin, les championnats nous ont offerts des jeux intenses.

Championnats Conférence 19U Est

Lors de la finale 19U vendredi soir à Gatineau, les femmes CAMO 19U ont décroché la première place et n’ont subi aucune défaite en battant les Golden Horseshoe lors de la joute 1 vs 2. CAMO n’a subi qu’une seule égalité au cours de l’année et peu d’équipes ont eu la chance de les battre au cours des dernières minutes de jeu. Au début, le match avec les Golden Horseshoe était très serré avec seulement trois points d’écart en troisième quart, mais ils n’ont pas réussi à déjouer CAMO. L’avance de CAMO au deuxième quart et une victoire de 17-7 leur a permis d’accéder directement au match pour la médaille d'or. Les équipes qui se sont méritées la médaille d'or et d'argent à chacun des championnats des conférences se qualifient pour la finale nationale. En gagnant le jeu 1 vs 2 et en se qualifiant pour le match pour la médaille d'or, CAMO s’est également qualifié pour la finale à Montréal.

Malgré leur défaite et le fait qu’ils soient au second rang dans le tournoi, les Golden Horseshoe ont eu une autre chance de se qualifier, mais ça n’a pas été facile. La défaite a fait en sorte que les Golden Horseshoe se retrouvent en quart de finale contre les Capital Wave. Les filles du sud de l'Ontario se sont réorganisées et ont remporté une victoire marquante de 15-8 contre l'équipe locale, ce qui leur a permis de se rendre en demi-finale contre St-Lambert, qui avait vaincu Dollard 16-11. La demi-finale aurait pu être le jeu du week-end. Les buts ont été rapides et intenses. Le rythme des deux équipes était tout aussi intense. Au début du deuxième quart, on avait une égalité de 7-7. Toutefois, trois buts consécutifs par Verica Bakoc ont donné aux Golden Horseshoe une marge de manoeuvre dès le commencement. Les Golden Horseshoe ont mené de justesse au cours des deux quarts suivants avec un écart d’un à trois buts. Au début du quatrième quart, le cinquième but de Vivian Plourde pour St-Lambert a créé l’égalité (16-16). Toutefois, ce fut de courte de courte durée car trois buts consécutifs par les Golden Horseshoe leur a redonné l'avance. Tous les efforts de Saint-Lambert semblaient en vain lorsqu’une poussée incroyable a créé une autre égalité. En deux minutes, St-Lambert a compté trois buts. Ça leur avait pris deux quarts pour compter les trois buts précédents. Les Golden Horseshoe ont repris une avance d'un but deux autres fois, mais St-Lambert a égalisé. À la toute dernière minute, on aurait pensé qu’il faudrait une fusillade pour décider de l’équipe gagnante mais dans les dernières trente secondes, Verica Bakoc a compté son 11è but de la partie pour donner la victoire aux Golden Horseshoe. C’était incroyable de voir le cœur et la passion des deux équipes et difficile de voir une des deux équipes perdre. Cette victoire a permis aux Golden Horseshoe de se qualifier pour la finale nationale avec CAMO, et pour le Championnat de l'Est. En fin de compte, CAMO a remporté le championnat 21-9 contre les Golden Horseshoe qui n’ont pas fait le poids.

La compétition masculine à Ottawa nous a également offert des jeux incroyables, en particulier entre les Golden Jets de Toronto et CAMO. Les deux équipes se sont affrontées vendredi dans le jeu 1 vs 2. Ce serait un euphémisme de dire que le jeu était serré. Entre le deuxième quart et la fin du jeu, chaque équipe menait par un but pendant environ 40 secondes seulement. CAMO pensait avoir gagné avec un but de Benjamin Lavoie-Lemay à 1m30 de la fin, mais une exclusion tardive a donné une chance aux Golden Jets d’égaliser. Blake Carnevale a compté dans les cinq dernières secondes, ce qui a nécessité une fusillade. Un arrêt de tir par Igor Jovanocic et le tir d’Euan Scoffied ont donné la victoire aux Jets les envoyant à Montréal. Les cinq tireurs des Jets n'ont commis aucune erreur.

Suite à sa défaite, CAMO s’est réorganisé et s’est classé pour les finales nationales avec une victoire 19-12 contre les Titans d'Ottawa. La victoire s’est soldé par un rematch du jeu 1 vs 2 contre les Jets, cette fois les enjeux étant le Championnat de l'Est. Le match pour la médaille d'or s’est encore avéré une affaire des plus intenses, car les deux équipes ont tout donné pour gagner. Contrairement au premier, le 2e match n’a pas été aussi serré. Les Jets ont mené 4-0 jusqu’au quatrième quart. Tirant de l'arrière 14-11 au quatrième quart, CAMOa resserré sa défensive. CAMO s’est assuré que les Jets ne comptent pas durant e quart et le sixième but de Jonathon Plourde dans les trois dernières minutes du match a permis à CAMO de remonter la pente. Aucune des deux équipes n’arrivait à compter le but gagnant, et tout comme le premier match, on a eu droit à une fusillade dû à l’égalité (14-14). oir du premier jeu, le jeu serait entrer dans une fusillade à égalité à 14. On aurait dit un reflet du premier match. La fusillade semble également une rediffusion de la première partie. Les tireurs des Jets ont toujours visé les coins et quand Jovanovic fit un bel arrêt du le troisième tir de CAMO, les Jets avaient le contrôle. À nouveau, Euan Scoffied a eu la chance de compter et, encore une fois, il n'a fait aucune erreur en donnant la victoire à son équipe, qui retournait à Toronto avec le titre de champions de la Conférence Est.

Résultats finaux

Femmes

1er - CAMO

2e - Golden Horseshoe

3e - St-Lambert

4e - Capital Vague

5e – Dollard

 

Hommes

1er - Golden Jets de Toronto

2e - CAMO

3e - Dollard Noir

4e - Ottawa Titans

5e - Dollard Blanc

6e - Capital Vague


Championnats 19U de la Conférence de l’Ouest

Grâce à leur victoire 24-17 contre les Wild Calgary dans le jeu 1 vs 2, les Pacific Storm ont remporté la première place pour la finale 19U de l’Ouest. D’entrée de jeu, les Storm étaient les favoris, mais ils n’arrivaient pas à de dégager des Wild. Les fans locaux commençaient à s’inquiéter car les Wild tenaient bon. Aria Soleimane, qui avait 10 buts à son actif, menait la charge pour les Wild et trouvait toujours une façon de compter quand c’était nécessaire. Le point tournant est survenu à mi-chemin du quatrième quart lorsqu’un troisième jouer des Wild a été exclu du jeu. Les Wild se sont retrouvés en désavantage numérique et les Storm en ont profité en s’assurant de la victoire et d’une place à Montréal. Le tandem interne/externe des Storm, soit Reuel D'Souza et Robert Martyn-Fraser, a mené le jeu et chaque joueur a compté neuf buts.

La défaite des Wild a fait en sorte qu’ils devaient faire face à leurs rivaux locaux en demi-finale, voire les Calgary Torpedoes. Les Torpidoes avaient déjà battu le Tsunami d'Edmonton et la Saskatchewan pour s’assurer d’une place dans les demi-finales, et avaient besoin d'une victoire additionnelle pour décrocher une place à Montréal. Les Torpedoes menaient 7-2 dès le début du match. Contrairement au match de vendredi contre les Storm, les Wild n’arrivaient pas à garder le pointage serré. Au quatrième quart, les Wild n’ont pas réussi à s’assurer la victoire. Les Torpedoes ont gagné 14-10. La finale de dimanche entre les Storm et les Torpedoes fut jouée devant des invités spéciaux de l'équipe senior de 1976 de la Colombie-Britannique. Cette équipe a été la première dela C.-B. à remporter les nationaux seniors. Les Pacific Storm, en tête de liste, ont montré pourquoi il a été si difficile de les battre cette année, étant donné qu’ils ont tourné à plein régime pendant toute la partie. Les Storm, qui l’ont emporté avec une victoire confortable de 21-13, ont obtenu la médaille d'or. Lors de la cérémonie de remise des prix, par superstition, les joueurs de Storm ont tiré une leçon de la LNH en choisissant de ne pas toucher le trophée du championnat de la conférence avant les championnats nationaux.

Du côté des femmes, le jeu 1 vs 2 a eu lieu samedi. On y a remarqué la rivalité locale entre Pacific Storm et Fraser Valley. Les Storm avaient gagné les cinq matchs contre Valley pendant l'année et une sixième victoire leur assurerait une place à Montréal. Encouragés par quatre buts de Viktoria Orlova, la meilleure compteuse de la conférence de l’Ouest, ainsi que quatre buts de Tamara Curcija et trois de Nina Ceklic, les Storm ont réussi à surmonter trois buts d’Emily Aikema, capitaine de Fraser Valley et remporter la victoire 13-8.

Suite à sa défaire, Valley s’est retrouvé dans l’importante demi-finale contre la Saskatchewan La partie du dimanche matin allait s’avérer décisive quant au positionnement aux finales nationales 19U. Il semblerait que la Saskatchewan a jouté son match de l'année en demi-finale, étant donné la pression suffocante de leur défensive et le jeu de premier rang du gardien de but. Après le premier quart sans but, la Saskatchewan en a compté cinq dans le deuxième quart sans en accorder à l’adversaire. Valley a finalement compté en troisième quart, mais la Saskatchewan s’est donné une avance insurmontable en début du quatrième quart en comptant cinq buts additionnels. Grâce à cette victoire, la Saskatchewan allait affrontée les Pacific Storm pour la médaille d'or. Les Storms n’avaient seulement perdu qu’un match pendant l'année, et ce fut contre l’équipe CAMO, champions de l’Est. Ç’allait être difficile pour la Saskatchewan de battre les Pacific Storm étant donné qu’ils avaient joué ce matin-même contre Fraser Valley. D'une certaine manière, la Saskatchewan a joué encore mieux dans le deuxième match. Encore une fois, le gardien de but et la défensive de la Saskatchewan étaient exceptionnels. Viktoria Orlova a réussi à compter cinq buts pour les Storm et Devyn Smith en a compté six pour la Saskatchewan. Smith, en fait, a marqué cinq des six buts pour la Saskatchewan et a transformé un déficit de 3-2 en une avance définie de 8-5pour la Saskatchewan. Plusieurs entraîneurs parleront de l'importance d'avoir une équipe qui brille au moment opportun. Ce dimanche, les femmes de la Saskatchewan ont certainement joui d’un de ces moments. En conséquence, le Championnat de l'Ouest se passera dans les Prairies.

Résultats finaux

Femmes

1er - Saskatchewan

2e - Pacific Storm

3e - Fraser Valley

4e - Edmonton Tsunami


Hommes

1er - Pacific Storm

2e - Calgary Torpilles

3e - Fraser Valley

4e - Calgary sauvage

5e - Saskatchewan

6e - Edmonton Tsunami

 
 
 
 




 
Explorez Water Polo Canada
Bios d'Équipe Canada
Équipe nationale senior hommes
Équipe nationale féminine senior
Aperçu LCC
Survol du DLTA
Aperçu JAWP
À propos de Water Polo Canada
Répertoire
Historique du water polo au Canada
Foire aux Questions
Politiques et règlements
Dons
Liens rapides
Devenez entraîneur
Partenaires voyages
Manuels, guides et règlements
Règlements fondamentaux
Guides d'utilisateurs de la base de données