Accueil Contactez-nous English
 
 
Article de nouvelles

2017.04.07
Toronto Golden Jets et Saskatchewan couronnés Champions Canadiens.

Saskatchewan et Toronto Golden Jets ont remporté les grands honneurs aux Championnats Canadiens Senior 2017, en s'emparant du titre dans la catégorie féminine et masculine respectivement, à Markham, la fin de semaine dernière. La compétition s’échelonnant sur trois jours, le Centre Pan Am de Markham a été le terrain de confrontations entre les meilleurs joueurs et joueuses de water-polo au pays, tous ayant comme ultime but d’être Champions Canadiens.

Le tournoi féminin a débuté vendredi soir avec les deux matchs de quart de finale. Les résultats reflétaient le classement alors que Capital Wave (#4) l’a emporté 13-10 sur l’équipe hôtesse Mavericks. Tandis que Saskatchewan (#3) s’est imposé 25-2 dans sa confrontation face aux Ottawa Titans. Ce match fût la première opportunité pour les clubs de la Conférence de l’Est de voir Saskatchewan à l’œuvre, et cela à très certainement confirmer leur statut de favori pour la compétition.

Du côté masculin, les quarts de finale ont débuté samedi matin avec quatre matchs au programme. Les têtes de série, #1 Golden Jets et #2 CAMO l’ont comme prévu emporté relativement facilement contre Hammer et Toronto Silver Jets, respectivement. Dans l’affrontement opposant, #4 Pacific Storm vs #5 Ottawa United, les jeunes du Storm n’ont montré aucune signe de fatigue de leur traversée du pays du vendredi. Storm a gardé un rythme élevé tout au long du match l’emportant finalement 12-5 sur United. Aria Soleimani a mené l’équipe de CB avec 5 buts alors que David Lapins, joueur le plus utile de la saison régulière, a répliqué avec 3 buts pour Ottawa.

Le quart de finale le plus attendu était sans aucun doute celui opposant la 3e tête de série, Saskatchewan aux hôtes, Mavericks classé quant à eux 6e. Les deux équipes pouvaient aspirées aux grands honneurs, se rencontrer en quart de finale représentait donc un tirage au sort difficile pour les deux équipes. Les deux clubs pouvaient compter sur plusieurs membres ou jeunes retraités de l’équipe nationale Senior, notamment Dusan Radojcic, Milan Radenovic et Ronen Gros pour Mavericks qui affrontaient John Conway, Robin Randall et Matt Halajian les représentants de la Saskatchewan. Un premier 10 minutes de jeu intense  n’a permis à aucune des deux équipes de prendre le dessus, juste avant que 90 secondes change complètement l’allure du match. Mavericks réussissant à marquer à quatre reprises au cours de cette période, se donnant un avantage de 6-3 sur la Saskatchewan, une avance que Mavs ne laisserait pas allée facilement. Sask a tout donné, amenant le pointage à 9-7 au 4e quart, mais devant un Milan Radenovic en plein contrôle, cela représente un déficit quasi insurmontable. Ronen Gros à d’ailleurs joué un excellent match pour Mavericks, marquant à cinq reprises les vainqueurs.

Après les quarts de finale, la compétition s’est poursuivie avec les demi-finales le samedi. La première demi-finale opposait Capital Wave aux favorites du tournoi et toujours invaincues, CAMO. En effet, CAMO avait remporté tous leurs matchs de ligue par un écart d'au moins 9 buts, et elles s’amenaient aux Championnats Canadiens 2017 en tant Championnes en titre pour trois années consécutives. Lors du premier quart, c’est plutôt Capital Wave qui avait des allures de favorites du tournoi, elles ont amorcé le quart en force se donnant une avance de 4-1. CAMO se retrouvait donc dans une position presque inconnue ayant à revenir de l’arrière, alors que ses adversaires ne montraient aucun signe de faiblesse. Jusqu’au 4e quart, CAMO n’a pas réussi à s’approcher du Wave qui a maintenu une avance d’au moins 3 buts, notamment grâce à la performance de Dominique Perreault (3 buts) et de Taylor Vinjh (3 buts). Alors que la pression montait et que Capital Wave refusait de ralentir, CAMO n’a pu compter sur l’exécution hors-pair qui a fait sa réputation. Au final, c’est Capital Wave qui avançait avec une victoire de 9-6, alors qu’une nouvelle équipe championne serait couronnée.

Dans la 2e demi-finale, Saskatchewan n’a pas démontré la même hargne que lors des quarts de finale, accusant un retard de deux buts après le 1er quart, alors que la 2e tête de série, Toronto Golden Jets, menait 3-1. L’entraîneur Cyril Dorgigné a dû secouer ses troupes lors de la pause, puisque ses joueuses ont complètement freiné l’élan des Golden Jets lors du 2e et 3e quart. Menée par les trois buts de Rae Leckness, Sask a marqué 6 buts sans riposte se donnant une avance de 4 buts avant le dernier quart. Face à un jeu défensif agressif de Sask et une solide performance de la gardienne Kelsey Jensen, le retard à combler était tout simplement trop grand pour les Golden Jets. La Saskatchewan avait maintenant son billet pour la finale.

La 1ère demi-finale chez les hommes mettait en scène CAMO contre l’équipe hôtesse, Mavericks. Leurs deux affrontements lors de la saison régulière s’étant soldés par une égalité, les attentes étaient grandes dans un duel qui s’annonçait très serré. Ce ne fût cependant pas le cas, Mavericks sont arrivés fin prêts adoptant la même stratégie qu’en quart de finale, étouffant à répétition les attaques de CAMO. Le travail défensif de Dusan Radojcic marquant de près les joueurs les plus menaçants de CAMO, combiné à la solide performance du gardien Milan Radenovic et finalement les butsopportuns de Ronen Gros ; Mavericks était tout simplement trop fort pour CAMO, ce jour-là. Mavericks a pris les devants 6-2 à la mi-temps et ils ont bien joué leur jeu pour le reste de la partie, l’emportant finalement 8-4. Les deux champions en titre n’étaient donc plus dans la course après les demi-finales.

La 2e demi-finale opposait Golden Jets au Pacific Storm. Storm ayant obtenu une victoire face à Ottawa United en les quarts de finale, les Jets, 1ère tête série, ne voulait pas se faire surprendre à leur tour en demi-finale. La troupe de CB avait un autre élément en sa défaveur, avec un alignement limité, la fatigue pouvait alors jouer un rôle dans leur 2e match de la journée contre cette équipe très compétitive. Storm a bien amorcé le match se donnant une avance de 3-0, mais ce fût l’affaire des Golden Jets après ça. Storm marquant à seulement à 2 reprises au cours de la partie, comparativement aux Jets qui ont enfilé 10 buts de 6 marqueurs différents pour enregistrer une victoire de 10-5. La profondeur des Golden Jets est un des facteurs importants de leur succès au cours des dernières années, leur match face au Storm l’a prouvé une fois de plus.

Les demi-finales complétées, les matchs de médailles étaient maintenant à l’affiche le dimanche. D’abord, les matchs de médaille bronze. Malgré la déception de leur défaite en demi-finale, CAMO a rebondi en remportant leur match de médaille de bronze 13-8 face aux joueuses des Golden Jets. CAMO a prouvé une fois de plus la profondeur de son jeu alors que 10 joueuses différentes se sont inscrites au pointage.

Le match de médaille de bronze chez les hommes opposait CAMO au Pacific Storm. CAMO semblait avoir pris le contrôle du match, détenant une avance de 7-4 au 3e quart, mais avec une minute à faire au 3e , Storm a marqué trois buts pour égaler la marque. Le quatrième quart fût intense du début à la fin, lorsque CAMO a marqué avec 23 secondes à faire pour se donner une avance d’un but et que Storm n’a pu égaler la marque tout de suite après, plusieurs croyaient que le match était terminé. Or, Storm est parvenu à reprendre possession du ballon et avec 5 secondes à faire, Reuel D’Souzaa marqué le but égalisateur afin de forcer les tirs de barrage. Les tirs de barrage ont sûrement donné une étrange impression de déjà vu à l’entraîneur du Storm, Nikola Maric. Il y a deux ans, en Finale Nationale Masculine 19 ans et moins, son équipe s’était en effet, inclinée en tirs de barrage face à Saint-Lambert lors du match de médaille d’or. Le gardien de Saint-Lambert à l’époque, Samuel Reiher, avait fait plusieurs bons arrêts afin de l’emporter. Cette année, le gardien du Pacific Storm est nul autre que Samuel Reiher. Fidèle à lui-même, Reiher a fait deux excellents arrêts en tirs de barrage aidant cette fois-ci, Pacific Storm, a remporté une médaille de bronze aux Championnats Canadiens.

Après les matchs de médaille de bronze, Saskatchewan et Capital Wave avaient rendez-vous pour le match de médaille d’or chez les femmes. Admettant elles-mêmes leur modeste performance contre les Golden Jets en demi-finale, les joueuses de la Saskatchewan sont sorties extrêmement fortes contre le Wave en finale. En peu de temps le score affichait 5-0 et Wave devait surmonter un écart considérable face une équipe ayant beaucoup de profondeur. Capital Wave a retrouvé ses jambes lors du 2e quart tenant la Saskatchewan pour le reste de la partie. Or, des buts opportuns de Rae Leckness et Adrien Van Dyke, un excellent jeu défensif de Blaire McDowell ainsi que des arrêts importants de Kelsey Jensen ont permis de freiner les efforts de Capital Wave. Après avoir passé à un but du titre de Championnes face à CAMO la saison dernière, Saskatchewan a finalement franchi le dernier pas afin d’atteindre la première marche du podium, l’emportant donc 12-5 sur Capital Wave et devenant par le fait même les Championnes Canadiennes Senior. 

Il ne restait plus qu’un match au programme : Mavericks vs Toronto Golden Jets, pour le Championnat Masculin. Les fans de la région n’auraient pu demander mieux pour la finale, la foule était d'aillurs très fébrile avant le match. Même étant classés 6e, les Mavericks ont joué de l’excellent water-polo tout au long du tournoi, les Jets savaient donc que ce match représenterait tout un défi. Le début de match a respecté le style de jeu prôné par Mavericks, le Capitaine Ronen Gros a donné l’avance à son équipe en marquant à 6 :34 du 1er quart et limitant par la suite l’attaque des Jets. À la mi-temps, Marko Bjelica et Bertelan Koloszi ont tous deux marqué pour Mavericks alors que seulement Euan Scoffield a été en mesure de répliquer pour les Jets. Incapable de produire à l’offensive, les Jets se sont tournés vers leur jeu défensif afin de retourner la faveur aux Mavs et garder le match à porter de main à l’aube du 4e quart. Tout au long de la 2e demie, Mavericks n’a pas été en mesure de marquer le but d’assurance nécessaire, et ce malgré le bon travail pour contenir les Jets et un tir de pénalité pour Tuna Tali amenant le score à 3-2 au 3e quart. Le match était toujours 3-2 lorsque Euan Scoffield a marqué son 2e du match en avantage numérique afin d’amener le pointage à 3-3- au 4e quart. La partie était de plus en plus serrée. Avec 1 minute au cadran, les Golden Jets ont appelé un temps mort afin de préparer ce qui pouvait bien être leur dernière possession. À la reprise, les joueurs ont passé le ballon à Milos Radojcic qui à l’aide d’un tir foudroyant a réussi à déjouer le gardien des Mavericks et à donner l’avance aux Jets pour la première fois dans le match. Une dernière séquence défensive et ils deviendraient champions. Lors de leur dernière possession, Mavericks a bien bougé le ballon, mais le bloc défensif des Jets ne s’ouvrait tout simplement pas et le temps s’écoulait. Mavericks a tenté de traverser le bloc à l’aide d’un tir afin d’égaler la marque, mais il n’y avait  pas d’espace. Après plusieurs tentatives et plusieurs blocs défensifs, les Jets l’ont finalement emporté. Avec leur victoire, les Golden Jets effacent leur défaite en finale de l’an dernier et ils s’emparent de leur 3e Championnats en quatre ans.

L’édition 2017 des Championnats Canadiens Senior a été forte en rebondissements et ce, du début à la fin. La table est mise pour 2018 alors que les Championnats Canadiens se tiendront à Montréal.

Résultats – Championnats Canadiens Senior 2017

Hommes
1- Toronto Golden Jets
2- Mavericks
3- Pacific Storm
4- CAMO
5- Saskatchewan
6- Ottawa United
7- Hammer
8- Toronto Silver Jets
 
Femmes
1- Saskatchewan
2- Capital Wave
3- CAMO
4- Toronto Golden Jets
5- Mavericks
6- Ottawa Titans

Récompenses individuelles

Femmes

Meilleure Marqueuse - Elyse Lemay-Lavoie - CAMO

Joueuse la plus utile, Saison régulière - Verica Bakoc - Mavericks

Meilleure joueuse défensive - Blaire McDowell – Saskatchewan

Meilleure Gardienne - Clara Vulpisi- CAMO

Meilleur Entraîneur - Cyril Dorgigné - Saskatchewan

Joueuse la plus utile, Championnats Canadiens– Rae Leckness – Saskatchewan

Hommes

Meilleur marqueur - David Lapins- Ottawa United

Joueur plus utile, Saison régulière - David Lapins - Ottawa United

Meilleur joueur défensif - Dusan Radojcic – Mavericks

Meilleur Gardien - Emirhan Ozdemir - Toronto Golden Jets

Meilleur Entraîneur - George Gross Jr. - Toronto Golden Jets

Joueur plus utile, Championnats Canadiens - Euan Scoffield - Toronto Golden Jets

 

 
 
 
 
 
 




 
Explorez Water Polo Canada
Bios d'Équipe Canada
Équipe nationale senior hommes
Équipe nationale féminine senior
Aperçu LCC
Survol du DLTA
Aperçu JAWP
À propos de Water Polo Canada
Répertoire
Historique du water polo au Canada
Foire aux Questions
Politiques et règlements
Dons
Assurance
Liens rapides
Devenez entraîneur
Devenir un officiel
Partenaires voyages
Manuels, guides et règlements
Règlements fondamentaux
Guides d'utilisateurs de la base de données