Accueil Contactez-nous English
 
 
Article de nouvelles

2017.05.05
Pacific Storm et Saskatchewan couronnés champions de la Conférence de l’Ouest chez les 16 ans et moins

Les garçons du Pacific Storm et les filles de la Saskatchewan ont remporté de le Championnats de l’Ouest chez les 16 ans et moins, la fin de semaine dernière au Repsol Centre, à Calgary. Avec leurs victoires, le Storm et la Saskatchewan se sont qualifiés pour les Finales Nationales à Calgary. Les équipes médaillées d’argent, la Saskatchewan du côté masculin et les Calgary Renegades du côté féminin, se sont aussi qualifiées.

Les Finales de l’Ouest chez les 16U ont débuté avec 12 équipes convoitant les quatre places disponibles pour les Finales Nationales. Les premières places disponibles allaient être déterminées lors des matchs du vendredi soir, où les deux meilleures équipes en saison régulière s’affrontaient, autant du côté masculin que féminin.

Le duel féminin était le premier à l’horaire, l’équipe au premier rang, Pacific Storm, affrontait Calgary Renegades. Storm avait fini un seul point devant les Renegades lors de la saison régulière, mais Calgary avait gagné trois des quatre duels entre les deux équipes, les deux formations pouvaient donc espérer l’emporter. Le match fut serré du début à la fin, aucune équipe n’a été en mesure de prendre les devants par plus d’un point tout au long du match. Les deux équipes se sont échangés l'avance tout au long dela partie jusqu’à ce que la Capitaine du Storm, Jaiden Miller enfile son 2e but du match en supériorité numérique et ce, avec 54 secondes à faire. Ce but a donc donné une avance de 5-4 au Storm et une place en finale à portée de main. Or, porté par les fans locaux, Calgary, ne s’est pas découragé tirant de l’arrière si tard dans le match. En effet, 15 secondes plus tard, Emma Tufts avait égalisée la marque pour Calgary. Puis, un jeu défensif a permis aux Renagades de reprendre la possession du ballon, elles se retrouvaient maintenant avec une chance de gagner et ce, avec 30 secondes à faire au match. Alors que les secondes s’écoulaient, Alison Cameron a reçu le ballon à la pointe, elle a enchaîné plusieurs feintes avant de marquer d’un tir parfait, le but de la victoire. Ce revirement de dernière minute signifiaient que les Renegades allaient représenter la ville locale une fois de plus cette saison  et ce, aux Finales Nationales.

Toute suite après le match des filles, Pacific Storm et Saskatchewan s’affrontaient dans le match des garçons 1er vs 2e position. Les équipes se connaissaient bien s’étant affronté à plusieurs reprises, dans le match 1 vs. 2, ainsi que lors des matchs de médaille d’or des Championnats de l’Ouest en 2015 et 2016. Saskatchewan avait une fiche 3-1 lors de ses 4 matchs, mais en 2017 Storm avait eu le dessus avec une fiche 3-1 contre la Saskatchewan. Le match n’a pas été aussi serré que celui des filles, le Storm était tout simplement trop fort ce jour-là. Mené par Kourosh Solemani et Lucas Bennett, Storm a pris une avance de 5-0 après le 1er quart, qui est devenu une avance de 11-2 à la mi-temps. Saskatchewan n’a pas été en mesure de rivaliser avec la puissance du Storm, le pointage final de 19-6 envoyait le Pacific Storm en Finales Nationales pour la 3e année consécutive.

À l’horaire du samedi, les deux duels de demi-finale permettant de déterminer quelles équipes allaient rejoindre le Storm et les Renegades dans le match de médaille d’or et pour les Finales Nationales. La première demi-finale féminine mettait en scène Pacific Storm contre Saskatchewan. La Saskatchewan avait pu construire sur ses deux victoires, contre Edmonton Thunderbirds et Fraser Valley, alors que Pacific Storm avait plutôt eu à se regrouper suite à leur défaite crève-cœur contre Renegades, lors du match du vendredi soir.

La Conférence de l’Ouest 16U chez les filles avait eu droit à son lot de matchs serrés tout au long de la saison, le match du Storm vs Sask s’annonçait tout aussi serré. Après 2 quarts et demi, c’était toujours l’impasse, les deux équipes incapables de se défaire de l’adversaire. La joueuse de centre du Storm, Diba Peiravani, était le point central de toutes leurs attaques. Alors que le score était à 4 partout, Diba a gagné ses batailles devant le but afin d’enfiler 2 autres buts, elle qui en avait déjà marqué 3 dans la partie, donnant même une avance de deux buts à son équipe pour la première fois dans le match. Le 3e quart s’est terminé à point pour Sask alors qu’elles devaient trouver un moyen de contenir la joueuse du Storm au 4e quart, tout en trouvant un moyen de marquer. Saskatchewan a eu un début de 4e quart parfait, alors que Carissa Semple a bien joué défensivement afin de voler le ballon au Storm et nager rapidement afin d’aller marquer un but avec 21 secondes d’écoulées dans le quart. Le but d’Hanni Kruppi une minute plus tard, égalait la marque à 6-6. C’est à ce moment-là que le match est devenu très défensif. Sask a mis deux joueuses sur Diba en tout temps afin d’éviter une situation à un contre un. En retour, Storm a très bien défendu la zone près du but limitant les chances de Sask. Il fut impossible de déterminer un gagnant en temps règlementaire, c’est donc en tir de barrage que le destin des deux équipes serait décidé. Alors que les trois premières joueuses avaient marqué, ce fut le tour des gardiennes de s’illustrer, celles-ci stoppant les quatre tirs suivants. Les joueuses ont ensuite retrouvé leurs moyens alors que 10 tirs consécutifs ont trouvé le fond du filet. Sask a pris les devants quatre fois au cours de la séance, chaque fois Storm a été en mesure d’égaliser. Finalement, après 18 tirs et une 5e égalité à aller chercher pour le Storm, c’en était trop, Saskatchewan avait réussi gagner le match et sa place aux Finales Nationales.

La demi-finale des garçons opposait Saskatchewan et Saanich/Spartans. Saanich/Spartans, 4e au classement de départ, avait défait les Calgary Torpedoes dans la ronde préliminaire avant de créer la surprise en l’emportant contre Fraser Valley pour accéder à la demi-finale. La clé de leur succès reposait jusque-là sur leurs départs explosifs, se donnant une avance de 5-0 contre Calgary et de 4-1 contre Fraser Valley. Saanich/Spartans ont continué sur la même voie et ils ont attaqué Saskatchewan de partout se donnant une avance de 7-1 au second quart. Ce fut certainement un effort collectif pour Saanich/Spartans alors que cinq joueurs différents étaient parvenus à marquer. Classée 2e, Saskatchewan se retrouvait devant un immense défi et à mesure que le match avançait, ils paraissaient toujours incapables de trouver leur rythme. L’écart était de six buts tard au 3e quart (10-4) et l’avenir semblait dessiné pour les joueurs des prairies. C’est à ce moment-là que le capitaine et le meilleur marqueur de la LCC (16U Garçons), Callin Chimilar a pris les choses en main. Callin est parvenu à marquer 4 de ses 6 buts, un sommet personnel, afin de ramener Sask dans le match. Avec le vent qui tournait, la pression exercée par Sask à commencer payer et ils sont parvenus à contenir Saanich/Spartans. Nathaniel Eidness est venu marquer le but égalisateur avec 2 minutes à faire au match, le retour de l'arrière était complété. Aucune des deux équipes n’a été en mesure de marquer lors des dernières minutes, les choses allaient, une fois de plus, se décider en tirs de barrage. Les joueurs semblaient poursuivre sur la même lancée que leurs coéquipières féminines puisque les 11 premiers tireurs ont fait mouche. Les deux gardiens sont passés près de faire la différence pour l’emporter, mais chaque fois le ballon se faufilait derrière la ligne. L’issue du match fut scellée lorsque que le 12e tir frappa le poteau ; Saskatchewan avait survécu et ils avançaient vers leur troisième présence consécutive en Finale Nationale.

Maintenant que nous connaissions les participants aux Finales Nationales, on laissait maintenant place aux finales du dimanche, permettant de déterminer les médaillés de la Conférence de l’Ouest, débutant avec les matchs de médailles de bronze.

Le match de médaille de bronze du côté féminin mettait en vedette Edmonton Tsunami contre Pacific Storm. Le Tsunami s’était incliné devant Fraser Valley dans un match difficile en ronde préliminaire, mais les joueuses ont rebondi en remportant deux victoires consécutives afin d’accéder à la médaille de bronze. Pacific Storm avait un parcours plutôt différent alors que l’équipe s’était inclinée à deux reprises dans des matchs qui auraient pu basculer d’un côté comme de l’autre. Les émotions divergentes ont certainement joué un rôle en début de match, alors que le Tsunami paraissait plus déterminé, capitalisant sur leurs opportunités tôt dans la partie, se donnant même une avance de 5-1. Taylor Halbauer a mené le groupe, avec 3 des 5 buts d’Edmonton. Storm a repris ses esprits lors du 2e quart afin d’offrir une opposition de qualité au Tsunami pour le reste du match, mais le déficit de 4 buts semblait impossible à rattraper. Les joueuses de l’Edmonton Tsunami étaient donc médaillées de bronze.

Le match de médaille de bronze du côté des garçons était une reprise du quart de finale, entre Saanich/Spartans et Fraser Valley. Après une défaite crève-cœur aux mains de la Saskatchewan, on pouvait s’attendre à ce que Saanich/Spartans connaissent un lent départ dans ce match, ce fut tout le contraire. Pour la quatrième fois en quatre matchs, Saanich/Spartans s’est donné une avance considérable de 5-1, tôt dans la partie. Cette fois-ci, il n’y aurait pas de retour de l’adversaire, alors que le Saanich/Spartans n’a pas ralenti ses ardeurs et l’a finalement emporté 13-6 contre Fraser Valley, remportant du même coup la médaille de bronze.

Il fallait maintenant laisser place aux matchs de médailles d’or. Le Championnat féminin était le premier à l’horaire, alors que Saskatchewan se mesurait aux Calgary Renegades. Les estrades étaient pleines et les fans locaux anticipaient un match serré, mais au milieu du 2e quart, la partie semblait déjà hors de portée. Saskatchewan avait dominé Calgary et s’était construit une avance de 8-1. Les Renegades n’ont cependant pas paniqué, il restait beaucoup de temps dans le match et les joueuses savaient que si elles s’y mettaient, elles pouvaient revenir dans le match. La défense fut la clé pour Calgary puisqu’après avoir accordé 8 buts en 10 minutes, les filles ont limité Sask à seulement 2 buts dans les 22 minutes restantes. De l’autre côté de la piscine, Natasha Dykman s’est chargé du reste pour Calgary, alors que la précision de ses tirs a permis aux Renegades de s’approcher de plus en plus de l’adversaire. Quatre buts de Natasha au 2e et 3e quarts ainsi que 3 autres buts de ses coéquipières, a transformé un match de 8-1 en un match 9-7 à l’aube du 4e quart. Avec le momentum de leur côté, Calgary a empêché Sask d’ajouter un but tôt au 4e quart, elles ont plutôt marqué trois buts en 2 minutes égalant la marque à 10. Avec 30 secondes à faire, on semblait se diriger en tirs de barrages, c’est alors qu’avec 14 secondes au cadran, Carrissa Semple a bénéficié d’une faute mineure juste à l’extérieur du 5 mètre, elle en a profité pour marquer d’un tir précis dans le coin gauche, donnant ainsi les devants à la Saskatchewan. Renegades eu une dernière chance d’égaler la marque, mais le tir de loin fut bloqué par Rumina Edgerton, Saskatchewan étaient les championnes.

Le match de médaille d’or chez les garçons concluait les Championnats de l’Ouest 16U, Saskatchewan tentait de faire un doublé en or et ainsi remporter leur troisième championnat consécutif chez les garçons. Le défi que présentait l’équipe Pacific Storm, s’annonçait toutefois, énorme. Pacific Storm venait tout juste de l’emporter 19-6 face à Sask lors du match 1 vs. 2 du vendredi soir, il fallait donc que Sask fasse plusieurs ajustements pour espérer l’emporter. Saskatchewan a tenté par tous les moyens de déstabiliser son adversaire et freiner le Storm, mais les joueurs de la Colombie-Britannique semblaient tout simplement trop forts. Peu importe l'occasion, Storm peut avoir 5 ou 6 joueurs dominants ; dans le match de médaille d’or, ce fut Finnegan Clements. Finnegan a marqué 9 buts dans le match afin de mener le Storm à une victoire identique de 19-6 contre la Saskatchewan. Après avoir échappé deux années de suite la médaille d’or aux mains de Sask, le Storm a connu un match impressionnant et l’équipe est gonflée à bloc en vue des Finales Nationales

Résultats – Championnats de l’Ouest LCC 2017 chez les 16 ans et moins

 
Filles
  1. Saskatchewan
  2. Calgary Renegades
  3. Edmonton Tsunami
  4. Pacific Storm
  5. Fraser Valley
  6. Edmonton Thunderbirds
Garçons
  1. Pacific Storm
  2. Saskatchewan
  3. Saanich/Spartans
  4. Fraser Valley
  5. Calgary Torpedoes
  6. Calgary Wild

Honneurs Individuels

Filles

Meilleure marqueuse

Taylor Halbauer- Edmonton Tsunami, 66 buts en 19 matchs 

Équipe Étoile

Paige Donald – Saskatchewan
Alison Cameron – Calgary Renegades
Taylor Halbauer – Edmonton Tsunami
Holly Fedyck – Fraser Valley
Lexi Marissink – Edmonton Thunderbirds
Diba Peiravani – Pacific Storm
Gardienne: Julie Zebak – Edmonton Thunderbirds


Garçons

Meilleur Marqueur

Callin Chimilar, 93 buts en 20 matchs

Équipe Étoile 

Maxwell MacMillian – Pacific Storm
Callin Chimilar – Saskatchewan
Riley Bennett – Fraser Valley
Lucas Bennet – Pacific Storm
Nemanja Ivezic – Saanich/Spartans
Andy Cowie – Fraser Valley
Gardien: Toni Maric – Pacific Storm

 
 
 
 




 
Explorez Water Polo Canada
Bios d'Équipe Canada
Équipe nationale senior hommes
Équipe nationale féminine senior
Aperçu LCC
Survol du DLTA
Aperçu JAWP
À propos de Water Polo Canada
Répertoire
Historique du water polo au Canada
Foire aux Questions
Politiques et règlements
Dons
Liens rapides
Devenez entraîneur
Partenaires voyages
Manuels, guides et règlements
Règlements fondamentaux
Guides d'utilisateurs de la base de données