Accueil Contactez-nous English
 
 
Article de nouvelles

2018.05.09
Les équipes prêtes pour les Championnats Canadiens après les Championnats de l’Est 16 ans et moins

Les quatre dernières places pour les Finales Nationales 16U et 19U 2018 sont maintenant comblées après les Championnats de l’Est 16 ans et moins à Montréal. Dollard Noir a remporté le titre chez les filles alors que Mavericks s’est emparé du Championnat chez les garçons, les deux équipes ont défendu leurs titres de la saison 2017.

Dollard Noir s’est mérité un laissez-passer pour les demi-finales, elles qui montraient une fiche de 18-0-0 en saison régulière. Elles devaient affronter le gagnant du match de quart de finale entre Mavericks et KW Inferno. Dans le quart de finale, Mavericks a ouvert la marque en première avec le seul but du quart. Les joueuses de Mavs n’ont plus regardé derrière par la suite, remportant finalement la partie 8-1. Erin Van Rooyen et Antonija Jakova ont combiné pour la moitié des buts de l’équipe.

Dans le match de demi-finale contre Mavericks, Dollard Noir a fait face à son plus grand défi de la saison jusqu’à maintenant. Même si elles sont parvenues à prendre les devants 3-0 dès les trois premières minutes, Dollard ne fut pas en mesure de distancer Mavericks comme elles l’avaient fait contre plusieurs adversaires auparavant. Pour les deux prochains quarts, le scénario est demeuré le même alors que les deux équipes ont compté trois buts, Dollard conservant son avance de trois buts à 6-3. À l’approche du quatrième quart, Dollard faisait face à un réel défi contre Mavericks. La défensive de Dollard s’est levée afin de limiter les chances de Mavericks pour le reste du match. L’attaque a ensuite ajouté trois buts afin de donner la victoire 9-3 à Dollard. Une victoire leur donnant accès au match de médaille, mais surtout une place aux Championnats Canadiens 2018.

De l’autre portion de tableau, la deuxième tête de série, Capital Wave, se mesurait à l’équipe au septième rang, Dollard Or, en quarts de finale. Capital Wave a marqué les quatre premiers buts du match et les joueuses ont poursuivi sur leur lancée pour le reste de la partie, enregistrant un gain de 16-5. Lashyn Ahmad, Jane Howes et Mackenzie Greco ont été étincelantes en attaque, combinant pour 12 buts dans le match.

Dans la demi-finale suivante, Capital Wave était opposé aux aspirantes perpétuelles de CAMO, qui avaient défait Saint-Lambert 12-6 dans l’autre quart de finale. Le club CAMO s’était mérité une place lors de toutes les finales de l’Est précédentes, le Wave faisait donc face à tout un défi. Wave avait par ailleurs eu le dessus 2-1 dans sa série contre CAMO lors de la saison régulière. Tous ces matchs se sont par ailleurs décidés par deux buts ou moins, on pouvait donc à s’attendre à un match très serré ; et ce fut le cas !

Lors des trois premiers quarts, CAMO a pris les devants à trois reprises, mais Capital Wave est parvenu à égaler la marque. Au quatrième quart, Wave a pris les devants pour la première fois grâce à Mackenzie Greco (4-3) ; ce fut au tour de CAMO de revenir à l’arrière, égalant le pointage avec 1 :13 à faire grâce à un but en avantage numérique de Kim Laberge. Capital Wave s’est alors retrouvé en avantage numérique à leur tour avec 33 secondes à jouer et c’est Jane Howes qui est venue briser l’égalité en comptant son premier but de la rencontre. CAMO n’a pu assurer la réplique dans les dernières secondes du match alors que Capital Wave s’est accroché pour remporter le match 5-4 et se qualifier pour les Finales Nationales.

Dans le match de médaille de bronze, CAMO était opposé aux Mavericks dans une rencontre à haute intensité. Mavericks s’est inscrit au pointage en premier, se donnant une avance de 5-1 après les 17 premières minutes du match. Le vent a par la suite tourné alors que CAMO, soutenu par les fans locaux, a enfilé quatre buts sans riposte afin d’égaler le score. Les équipes se sont par la suite échangées un but au quatrième quart, amenant le match à 6-6 à la fin du temps réglementaire. Les tirs de barrage étaient donc nécessaires afin de départager les deux équipes. Les deux premières tireuses ont fait mouche pour chacune des équipes alors que les troisièmes tireuses ont raté leur chance. Après un but de chaque côté, Nora El Mahboubi de CAMO a compté le dixième but de son équipe alors que la dernière tireuse de Mavericks n’est pas parvenue à déjouer la gardienne Torie Bouchard-Côté. Les joueuses de CAMO étaient donc médaillées de bronze.

Le match de médaille d’or fut aussi serré que la partie de médaille de bronze. Après avoir fait face à l’adversité lors de la demi-finale contre Mavericks, les meneuses de conférence se sont retrouvées dans une situation précaire pour la première fois de la saison dans la finale contre Capital Wave. Le match fut très serré dans les premiers quarts alors que les deux équipes se sont échangées l’avance. La partie était à égalité 4-4 au quatrième quart et c’est l’avantage numérique de DDO qui a fait la différence. Nadia Martyniuk a enfilé deux buts avec l’avantage afin d’aider DDO à respirer un peu. Capital Wave est parvenu à inscrire un but dans la dernière minute de la rencontre, mais Dollard a réussi à écouler le temps privant le Wave d’une dernière possession. Dollard venait donc de remporter deux Championnats de Conférence de suite grâce à cette victoire de 6-5.

Du côté des garçons, treize équipes se disputaient les deux places disponibles pour les Finales Nationales. Les premiers matchs se sont déroulés comme prévus alors que les équipes mieux classées sont parvenues à passer la première et la deuxième ronde. Saint-Lambert (4ième Québec), Shadow (3ième Ontario), Hamilton (4ième Ontario) et CAMO (3ième Québec) sont sortis gagnants des rondes préliminaires. Ces équipes devaient maintenant se mesurer aux quatre premières équipes au classement qui avaient reçu un laissez-passer pour les quarts de finale.

Les quarts de finale ont aussi été le reflet du classement. Mavericks, équipe au sommet de la division ontarienne, a poursuivi sur sa séquence sans défaite des deux dernières années en défaisant Saint-Lambert 16-6. Dans le quart de finale suivant, Dollard Noir (2ième Québec) affrontait Shadow. Malgré le fait que DDO ait passé beaucoup de temps dans le carré d’exclusion, la troupe de Dollard a remporté une victoire confortable de 19-9. Justin Côté a mené la charge pour Dollard Noir, marquant six buts répliquant ainsi à la performance de quatre buts d’Aiden Masters de Shadow.

Le troisième quart de finale mettait en scène Montréal Machine (1ère Québec), invaincue jusqu’à présent, et Hamilton. Hamilton a pris les devants en marquant le premier but du match, mais Machine a assuré la riposte avec sept buts sans réplique. Machine a finalement eu le dessus 13-2 dans ce match.

Les Titans d’Ottawa (2ième Ontario) affrontaient CAMO dans le dernier quart de finale. Ce match était sans contredit le plus serré de la ronde des seize. Les Titans ont pris les devants tôt dans la rencontre, en marquant quatre buts de suite au premier quart ; mais, CAMO a enfilé quatre buts à son tour afin d’égaler le pointage. La demie est arrivée à point pour Ottawa qui en ont profité pour se regrouper lors de l’entracte. Les Titans ont amorcé le troisième quart comme ils l’avaient fait au premier quart, enfilant quatre buts sans réplique afin de se donner une bonne avance. CAMO n’a pas réussi le retour cette fois-ci et ils se sont finalement inclinés 11-6.

Les duels en demi-finales promettaient d’être intéressants alors que Mavericks et Dollard Noir s’affrontaient dans une des demi-finales. Leur seul affrontement en saison régulière entre ces deux équipes s’est terminé par une égalité. On avait droit à un duel entre Montréal Machine et les Titans d’Ottawa dans l’autre demi-finale, Montréal avait remporté leur seul affrontement cette saison par un but.

Une chose était certaine, la première demi-finale opposant Mavericks à DDO ne pouvait pas se terminer par une égalité cette fois-ci. La partie fut excitante du début à la fin. Une bonne foule s’était réunie afin d’assister à plusieurs exploits de la part des deux équipes ; d’excellents arrêts, des tirs puissants et de la magie en défensive. La persévérance de Dollard fut le thème du match ; alors que Mavericks prenait un léger avantage, Dollard revenait dans la rencontre. À trois occasions en deuxième demie, Dollard a assuré la réplique après un but de Mavericks. La deuxième demie a aussi mis en lumière le meilleur buteur de chaque côté, Patrick Almasi de Mavericks et Justin Côté de DDO ont tout donné afin d’amener leur équipe jusqu’à la ligne d’arrivée. Côté a marqué trois de ses cinq buts en deuxième demie afin de garder DDO dans la partie. Almasi a eu un léger avantage enfilant quatre de ses sept buts en deuxième demie afin de donner l’avance à Mavericks. C’est finalement le but d’Almasi à 3 :13 du quatrième quart qui allait être le but décisif pour Mavericks dans une victoire de 14-12.

Le prochain match à l’affiche opposait Machine aux Titans. Le match a débuté comme lors du quart de finale pour Machine alors que les Titans ont marqué le premier but avant de voir Machine répondre avec une séquence de buts. Ce sont ces quatre buts d’affilé qui ont permis à Machine de prendre l’avance 4-1. Contrairement au quart de finale, les Titans ne se sont pas laissés abattre par cette avance de Machine tôt dans le match. Grâce à quatre buts d’Ethan Young, Ottawa s’approchait tranquillement de Montréal, tirant de l’arrière par un but avec trois minutes à faire au quatrième quart. Malheureusement pour les Titans, alors que le momentum semblait de leur côté, le meilleur buteur de la Conférence a eu son mot dire. Leno Salamon ajouta deux buts dans les dernières minutes afin de donner une avance importante à Machine. Ce gain de 10-7 assurait à Machine une place aux Championnats Canadiens pour une deuxième année consécutive.

Le match pour le bronze fut tout aussi serré alors que les Titans d’Ottawa et Dollard Noir espéraient rebondir de leur défaite en demi-finales afin de terminer la saison avec une victoire. La partie a été similaire au duel entre Titans et Machine, alors que Dollard Noir a pris l’avance tôt et les Titans tentaient de revenir de l’arrière. Dollard menait 10-6 au début du quatrième quart, avant de voir Ottawa compter cinq des sept prochains buts afin d’amener le pointage à 12-11 avec deux minutes à jouer. Ottawa a eu la chance d’égaler le pointage en bénéficiant d’un avantage numérique, mais les Titans n’ont pas été en mesure de trouver le fond du filet ; les joueurs de Dollard étaient médaillés de bronze.

Les deux équipes invaincues s’affrontaient donc dans le match de médaille d’or dans l’espoir de remporter le titre. Montréal Machine en est seulement à sa deuxième saison dans la LCC, mais une rivalité avec Mavericks commence déjà à se dessiner. Les deux équipes s’étaient affrontées lors de la finale des Championnats de l’Est 2017 et aucun des deux clubs n’a su tirer son épingle du jeu lors de leur seul duel en saison régulière 2018. De plus, ce match mettait en vedette les deux meilleurs compteurs de la conférence, Leno Salamon et Patrick Almasi, qui ont plus de 200 buts à eux deux.

Le momentum a changé de côté plusieurs fois dans ce match, alors qu’une équipe semblait prendre l’avantage, leurs adversaires freinaient leur élan. Les équipes se sont échangées l’avance à quatre reprises au cours de la rencontre. Après un premier quart serré, Mavericks a pris les devants au deuxième quart, prenant l’avantage 5-3 au chapitre des buts afin de prendre les devants 7-5 à l’entracte. Un but tardif de Leno Salamon (avec seulement six secondes à faire) a été un moment important pour Machine. Montréal a construit sur cette séquence, transformant un déficit de trois buts en une avance de 8-7. Machine est parvenu à contenir Mavericks pour le reste du troisième quart et une bonne partie du quatrième, ne tirant jamais de l’arrière. Cependant, Machine n’est pas parvenu à créer un écart avec l’adversaire et Mavericks a finalement réussi à prendre le dessus. Tirant de l’arrière 11-9 avec cinq minutes à jouer, la défensive s’est levée permettant à Patrick Almasi, Lazar Todorovic et Konstantinos Athanasiou d’enfiler trois buts sans riposte, donnant les devants 12-11 à leur équipe. Almasi, Todorovic et Athanasiou ont marqué tous les buts de Mavericks dans le match. Le but d’Athanasiou à 1 :25 laissait peu de temps à Machine pour égaler le pointage. Le jeu défensif de Mavericks a limité les chances comme tout au long du quatrième quart, permettant ainsi à Mavericks de remporter leur deuxième titre des Champions de l’Est 16U en deux ans. Les Mavericks ont donc prolongé leur séquence sans défaite à 45 matchs.

Water Polo Canada aimerait remercier les bénévoles de CAMO ainsi que le Complexe Claude-Robillard pour leur aide aux Championnats de l’Est 16 ans et moins.

Classement Final

16U Filles

  1. Dollard Noir
  2. Capital Wave
  3. CAMO
  4. Mavericks
  5. KW Inferno
  6. Saint-Lambert
  7. Dollard Or

Équipe Étoile

  • Rose Kanemy, DDO
  • Casey Taylor, DDO
  • Nahla El Mahboubi, CAMO
  • Gabrielle Patenaude, Saint-Lambert
  • Mackenzie Greco, Capital Wave
  • Emmanuelle Laflamme, DDO
  • Nadia Martyniuk, DDO
  • Goalie: Hana Truchla, Mavericks

Meilleures Marqueuses en saison régulière: Rose Kanemy & Casey Taylor, DDO (71 buts)

16U Garçons

  • Mavericks Water Polo Club
  • Montréal Machine
  • DDO Noir
  • Ottawa Titans
  • CAMO
  • Shadow
  • Hamilton
  • Saint-Lambert
  • KW Inferno
  • Capital Wave
  • Toronto Golden Jets
  • Laval
  • Dollard Or

Équipe Étoile

  • Patrick Almasi, Mavericks
  • Leno Salomon, Montréal Machine
  • Justin Côté, DDO
  • Lazar Todorovic, Mavericks
  • Simon Fabisiak, Ottawa Titans
  • Ethan Young, Ottawa Titans
  • Goalie: Alexander Zaharkevich, Montréal Machine

Meilleur marqueur en saison régulière: Leno Salamon, Montréal Machine (102 buts) .
 
 
 
 
 




 
Explorez Water Polo Canada
Bios d'Équipe Canada
Équipe nationale senior hommes
Équipe nationale féminine senior
Aperçu LCC
Survol du DLTA
Aperçu JAWP
À propos de Water Polo Canada
Répertoire
Historique du water polo au Canada
Foire aux Questions
Politiques et règlements
Dons
Liens rapides
Devenez entraîneur
Partenaires voyages
Manuels, guides et règlements
Règlements fondamentaux
Guides d'utilisateurs de la base de données