Accueil Contactez-nous English
 
 
Article de nouvelles

2018.05.23
Les Championnats Canadiens de la LCC s’amènent à Montréal

Après six mois d’intense compétition, la saison LCC se conclut en fin de semaine avec la présentation des Championnats Canadiens 2018 à Montréal. Quatre équipes dans chacune catégorie 16 ans et moins et cinq équipes dans la catégorie 19 ans et moins s’amèneront à Montréal dans l’espoir de mettre la main sur le titre tant convoité de Champions Canadiens.

Chez les 16 ans et moins, la compétition s’amorcera jeudi soir au Centre Sportif du Parc Olympique de Montréal. Les quatre équipes dans la catégorie féminine et masculine (les deux meilleures équipes dans la Conférence de l’Est et de l’Ouest) ouvriront leur tournoi en jouant trois matchs de ronde préliminaire. Les deux meilleures équipes après la phase de groupe s’affronteront pour la médaille d’or, alors que les équipes en troisième et quatrième place joueront pour le bronze.

Chez les garçons 16 ans et moins, Mavericks espérera répéter l’exploit de l’an dernier en remportant le Championnat Canadien. Ils entrent dans le tournoi au premier rang de la Conférence de l’Est, forts d’une séquence sans aucune défaite en plus de deux ans. Mavericks possède trois marqueurs dynamiques dans ces rangs ; Patrick Almasi (100 buts), Lazar Todorovic (76 buts) et Sergije Vrbaski (74 buts) sont tous les trois dans le top 10 des meilleurs marqueurs.

Toujours chez les 16 ans et moins, les joueurs de Montréal Machine amorcent le tournoi en tant que deuxième équipe dans l’Est et ils voudront poursuivre sur leur performance de l’an dernier alors qu’ils avaient terminé au troisième rang. Machine possède aussi dans son alignement un buteur hors-pair alors que Leno Salamon mène la division 16 ans et moins en saison régulière avec 102 buts. Les joueurs de Machine voudront prendre leur revanche lors des Finales Nationales, eux qui se sont inclinés 12-11 face à Mavericks dans la finale de la Conférence de l’Est.

Dans l’Ouest, les garçons 16 ans et moins de Pacific Storm s’amènent dans le tournoi au sommet de la Conférence de l’Ouest. Ils avaient subi la défaite face à Mavericks dans le match de médaille d’or l’an dernier et ils espéreront monter sur la première marche du podium cette année. L’attaque des Britanno-colombiens pourra compter sur un marqueur dans le top 10, Connor MacMillan (70 buts).

Les Spartans complètent le tableau chez les garçons 16 ans et moins et ils en seront à leur toute première présence aux Championnats Canadiens en vertu de leur médaille d’argent aux Championnats de l’Ouest. Les Spartans s’amènent dans le tournoi en tant négligés, puisqu’il s’agit de la seule équipe classée hors du top 2 avant les Championnats de Conférence. Comme ils l’ont fait lors des Championnats de l’Ouest, les Spartans seront capables de surprendre les équipes mieux classées.

Dans la division féminine 16 ans et moins, la troupe de Dollard Noir voudra couronner sa saison parfaite avec le Championnat Canadien. Les joueuses de Dollard travaillent pour ce championnat depuis plusieurs années déjà, ayant remporté trois Championnats de l’Est chez les 14 ans et moins ainsi que la médaille de bronze chez les 16U aux Finales Nationales l’an dernier. La troupe de Dollard pourra compter sur quatre joueuses étoiles, notamment les deux meilleures marqueuses de la catégorie 16 ans et moins : Casey Taylor et Rose Kanemy.

L’équipe féminine de Capital Wave entre dans le tournoi en tant deuxième tête de série dans l’Est. Les athlètes de Capital Wave seront en quête de leur toute première médaille aux Finales Nationales chez les 16 ans et moins. Capital Wave tentera de poursuivre sur sa lancée des Championnats de l’Est. Malgré leur défaite de 6-5 face à DDO, celles-ci ont donné du fil à retordre à leurs adversaires et cela pourrait bien être le moment opportun pour Capital Wave de prendre sa revanche.

Dans l’Ouest du pays, Pacific Storm, tout comme DDO, bâtit son équipe en vue des Championnats de cette année depuis un bon moment déjà. Elles ont gagné au moins trois des derniers Championnats Canadiens de l’Ouest chez les 14 ans et moins. Les filles montrent une fiche de 16-2-2 et un différentiel de buts de +83 dans une Conférence de l’Ouest très compétitive. Diba Peiravani mène la charge avec 64 buts, un total bon pour le premier rang de la Conférence de l’Ouest. Storm pourra compter sur une bonne défensive ainsi qu’un excellent désavantage numérique dans leur quête du titre de Championnes Canadiennes chez les 16 ans et moins.

Les Championnes en titre, les Renegades de Calgary, sont les dernières en liste chez les 16 ans et moins. Calgary a connu tout un parcours jusqu’aux finales, après avoir terminé la saison régulière au dernier rang, elles devaient créer plusieurs surprises afin d’espérer gagner leur place à Montréal. La défensive a été impressionnante lors du Championnat de Conférence, accordant en moyenne quatre buts lors de leurs trois derniers matchs les aidant ainsi à se qualifier pour les Finales Nationales à Montréal.

Lors de ces Championnats Canadiens, la compétition chez les 19 ans et moins se déroulera selon un format différent que le tournoi chez les 16 ans et moins. Cinq équipes sont qualifiées du côté masculin et féminin puisque les équipes gagnantes du Championnat Inter-association se méritaient une place aux Finales Nationales en plus des deux équipes gagnantes des Championnats de Conférence. Le tableau chez les 19 ans et moins débutera avec les matchs de quarts de finale puisque les équipes ont déjà obtenu leur classement en fonction du Championnat Inter-association ainsi que les Championnats de Conférence.

Chez les hommes, les finales s’amorceront avec un duel entre CAMO et Fraser Valley en quarts de finale. Les joueurs de CAMO se tourneront vers Stefan Dabic (62 buts), Stefan Ignjatovic (50 buts) et Emmanuel Ramos-Garza (44 buts) pour mener l’attaque puisqu’ils ont tous les trois terminé au sein du top 10 des buteurs chez les 19 ans et moins. Les Champions en titre, CAMO, miseront sur leur expérience de l’année dernière alors qu’ils avaient remporté les grands honneurs. CAMO et Fraser Valley se sont affrontés lors du Championnat Inter-association en février, CAMO avait alors eu le dessus 15-8. Fraser Valley a participé à des matchs serrés tout au long de la saison, il se peut donc que ce match de revanche soit beaucoup plus serré que le duel précédent.

Le gagnant du quart de finale se mesurera en demi-finale aux Champions de l’Ouest et gagnants du Championnat Inter-association, la Saskatchewan. L’équipe de Sask est 14-0-2 en saison régulière et ils seront difficiles à battre puisqu’ils excellent autant l’attaque qu’à la défensive en plus de posséder de bons attributs devant le filet. Les joueurs de la Saskatchewan ont aussi l’expérience des victoires, puisque plusieurs membres de la troupe 19U ont remporté deux championnats consécutifs chez les 16 ans et moins en 2015 et 2016. Peu importe qui de CAMO ou Fraser Valley affrontera la Saskatchewan, ceux-ci pourront aller chercher leur motivation en se disant que leurs duels contre les joueurs des prairies ont été très serrés.

Dollard affronte Pacific Storm dans l’autre demi-finale. Dollard a connu une excellente saison avec un +/- de 129, bon pour le second rang dans la Conférence de l’Est. Après avoir terminé au premier rang dans la division québécoise, Dollard a aligné plusieurs victoires lors des Championnats de l’Est afin de remporter la médaille d ‘or. Cette troupe de Dollard a certainement été testée puisqu’ils ont participé à plusieurs matchs intenses au cours de la saison. DDO pourra compter sur cette expérience s’ils veulent aller chercher les deux victoires nécessaires pour devenir Champions Canadiens. Dollard a remporté les deux duels face à Storm, 14-12 et 11-4, lors du Championnat Inter-association.

Dans l’histoire de LCC, Pacific Storm a participé à tous les matchs de Championnats chez les hommes 19 ans et moins et ils espéreront poursuivre sur cette lancée. Storm conserve d’excellents souvenirs de Montréal puisqu’ils ont été couronnés Champions dans la métropole en 2016. Storm a connu un de ses meilleurs matchs cette saison lors des Finales de l’Ouest, s’inclinant par un but seulement contre la Saskatchewan, les joueurs de la C-B voudront bâtir sur cette impressionnante performance afin de connaître du succès lors des Finales Nationales 2018.

Chez les femmes 19 ans et moins, le Tsunami d’Edmonton se mesurera à Capital Wave en quarts de finale. Les deux équipes s’amènent dans le tournoi après avoir remporté la médaille d’argent lors des Championnats de Conférence. L’attaque de Capital Wave sera menée par Valeria Rojas qui a terminé au second rang des marqueuses avec 48 buts. Le Tsunami voudra conserver le momentum gagné lors des Championnats de Conférence alors qu’elles ont surpris les Championnes de l’Inter-association, Pacific Storm, afin d’avancer en finale.

Les joueuses de Pacific Storm obtiennent un laissez-passer pour les demi-finales en vertu de leur victoire lors du Championnat Inter-association de la LCC et elles affronteront le gagnant du duel Tsunami-Wave. Storm n’a pas connu son meilleur tournoi lors des Championnats de Conférence, terminant au troisième rang, les filles de la C-B tenteront de leurs repères qui leur ont permis de remporter le Championnat Inter-Association.

Ce sera un duel au sommet entre la Saskatchewan et CAMO lors de la deuxième demi-finale. Ce match sera non seulement une reprise des deux dernières finales féminines chez les 19 ans et moins, mais cette rencontre opposera aussi les gagnantes de la saison régulière et des Championnats de chacune des conférences. Les deux équipes montrent une fiche impressionnante en saison régulière, les joueuses de CAMO sont parfaites à 15-0-0, tandis que la Saskatchewan n’est pas très loin derrière à 14-1-1. CAMO partent favorites puisqu’elles ont remporté tous les Championnats Canadiens dans l’ère de la LCC. Cependant, la Saskatchewan est la dernière équipe à avoir vaincu CAMO, les défaisant lors du Championnat Inter-association lors de la saison 2016-2017.

Les Championnats Canadiens de la LCC 2018 se déroulent du 24 au 26 mai au Centre Sportif du Parc Olympique de Montréal et Complexe Sportif Claude-Robillard. L’entrée est gratuite. Pour l’horaire de l’événement et les liens vers la webdiffusion, veuillez visiter www.waterpolo.ca

 
 
 
 




 
Explorez Water Polo Canada
Bios d'Équipe Canada
Équipe nationale senior hommes
Équipe nationale féminine senior
Aperçu LCC
Survol du DLTA
Aperçu JAWP
À propos de Water Polo Canada
Répertoire
Historique du water polo au Canada
Foire aux Questions
Politiques et règlements
Dons
Liens rapides
Devenez entraîneur
Partenaires voyages
Manuels, guides et règlements
Règlements fondamentaux
Guides d'utilisateurs de la base de données