Accueil Contactez-nous English
 
 
Article de nouvelles

2019.04.01
Les Canadiens remportent la médaille de bronze à la Coupe Inter-Continentale de la FINA

 

L’équipe nationale masculine s’est officiellement qualifiée pour la Super Finale de la Ligue Mondiale 2019 en Serbie, en terminant au troisième rang du tournoi inter-continental qui s’est conclu hier à Perth, en Australie. L’Australie, le Japon, la Canada et le Kazakhstan sont les quatre équipes qualifiées pour la Super Finale au mois de juin.

Dans le match de médaille de bronze, une excellente première demie a aidé l’équipe canadienne à contrôler la rencontre face au Kazakhstan. Les Canadiens ont joué avec beaucoup de discipline, se montrant patients dans leur jeu pour enregistrer un gain de 9-4. Nicolas Constantin-Bicari a ouvert la marque avec deux buts en moins d’une minute (1-2) pour le Canada, avant de voir Jérémie Côté enfilé un autre but pour les Canadiens dans la dernière minute du premier quart.

Les Canadiens ont creusé l’écart au deuxième quart, Constantin-Bicari a compté son troisième de la journée alors que Bogdan Djerkovic a fait mouche sur une courte distance pour mettre le Canada devant 5-1. Les Canadiens ont continué à mettre de la pression en attaque, Reuel D’Souza a marqué à l’aide d’un tir puissant lors de l’avantage numérique canadien, offrant une avance de 6-1 à son équipe. Trois buts rapides des Kazakhs sont venus freiner la séquence de cinq buts sans réplique du Canda. David Lapins a permis à son équipe de reprendre un avantage de trois buts alors qu’il a trouvé le fond du filet avec 2.6 secondes au troisième quart.

Les athlètes canadiens ont joué de façon intelligente au dernier quart, limitant les chances du Kazakhstan. Le gardien canadien, Dusan Aleksic, a fait des arrêts importants afin de protéger l’avance tandis que Constantin-Bicari et D’Souza se sont chargés de l’attaque. Le Canada a donc confirmé la victoire de 9-4 pour gagner la médaille de bronze. La performance de Dusan Aleksic devant le filet lui a valu le titre de « Joueur du match ».

« En s’amenant dans le match pour la médaille de bronze, nous voulions nous assurer de jouer en contrôle, un jeu à la fois. Nous avons démontré beaucoup d’intensité dès le départ et nous sommes parvenus à la maintenir jusqu’à la fin. Nous sommes contents du résultat puisqu’il s’agit d’une étape importante pour nous en route vers les Jeux Panaméricains cet été » a dit David Lapins de l’équipe nationale masculine.

Cette victoire conclut donc un excellent tournoi pour les Canadiens alors qu’ils poursuivent leur préparation pour les Jeux Panaméricains 2019. Le capitaine de l’équipe canadienne, Nicolas Constantin-Bicari, a été nommé Joueur Par Excellence du Tournoi en plus de faire partie de l’équipe d’étoiles avec une performance de 18 buts dans la compétition.

KAZAKHSTAN 4 – 9 CANADA (1-3, 0-2, 3-2, 0-2)

Dusan Aleksic (Gardien), Gaelan Patterson, Sean Spooner, Nicolas Constantin-Bicari (4), Jérémie Côté (1), Jérémie Blanchard, Bogdan Djerkovic (1), David Lapins (1), Aleksa Gardijan, Mark Spooner, Devon Thumwood, Reuel D’Souza (2), Milan Radenovic, Mark Spooner.

Classement Final - Hommes

  1. Australie
  2. Japon
  3. Canada
  4. Kazakhstan
  5. Argentine
  6. Chine
  7. Nouvelle-Zélande
  8. Afrique du Sud

 

Les Canadiennes s’inclinent face aux Chinoises dans le match de médaille de bronze

Le match de médaille de bronze opposait deux équipes qui souhaitaient terminer le tournoi sur une note positive. Dans ce duel serré, ce sont les unités spéciales des Chinoises qui ont fait la différence ; elles ont compté 5 fois en 9 occasions sur l’avantage numérique alors que les Canadiennes n’ont pu convertir que 2 de leurs 9 occasions.

Axelle Crevier a ouvert la marque tôt au premier quart, mais la Chine a répliqué presqu’aussitôt afin d’égaler le score (1-1). Les Chinoises ont marqué en l’avantage numérique à mi-chemin de la période, mais Hayley McKelvey est allée chercher le but égalisateur (2-2), afin de ramener tout le monde à la case départ à la fin du premier quart.

Les joueuses canadiennes ont repris les devants tôt au second quart lorsque Shae Fournier a profité d’un tir de pénalité pour amener la marque à 3-2. Deux buts rapides des Chinoises ont fait basculer le score en leur faveur, mais la canadienne, Krystina Alogbo a déjoué la gardienne d’un lancer du revers pour créer l’égalité 4-4. La Chine a mis de la pression sur le Canada en enfilant deux buts dans la dernière minute pour se donner une avance de 6-4 à la demie.

Les deux équipes se sont échangées les occasions dans les premières minutes du troisième quart ; le tir de Joelle Bekhazi a trouvé le fond du filet afin de réduire l’écart à 6-5, mais la Chine a répliqué avec deux buts pour reprendre une avance de trois buts (8-5) à l’aube du quatrième quart. La troupe canadienne était à la recherche d’une étincelle à l’attaque afin de pouvoir revenir dans le match. Les Chinoises ont rendu la tâche encore plus difficile en ajoutant un but au début du quatrième quart. Le Canada n’a pas abandonné, Elyse Lemay-Lavoie et Kindred Paul ont marqué pour amener l’équipe à deux buts d’écart avec encore beaucoup de temps au cadran (4 :53). Les Chinoises se sont regroupées rapidement afin d’éviter toute chance de retour dans la partie. Désespérées de créer l’égalité, les Canadiennes ont ouvert le jeu et les Chinoises en ont profité pour ajouter un but (10-7). La réponse canadienne est venue de la capitaine, Krystina Alogbo, qui a fait une belle manœuvre pour déjouer la gardienne avec 43 secondes à faire dans la partie. Tirant de l’arrière par deux buts, les Canadiennes ont appliqué de la pression très haut, laissant beaucoup d’espace aux Chinoises qui en ont profité pour marquer un autre but avec 23 secondes à faire. L’entraîneur canadien, Haris Pavlides, y est allé le tout pour le tout par la suite, envoyant la gardienne canadienne, Jessica Gaudreault, comme septième attaquante, mais les Chinoises sont restées calmes et elles lont finalement remporté la médaille de bronze grâce à une victoire de 11-8.

« La partie a été une bataille constante, nous avons essayé de les vaincre jusqu’à la toute fin. Malheureusement, nous avons manqué des opportunités en attaque et nous avons manqué un peu de concentration en défense. Nous finissons le tournoi avec une défaite, mais nous connaissons nos erreurs, ce que nous devons corriger et les points à améliorer pour le futur » a commenté Axelle Crevier, auteure d’un but dans la rencontre.

L’équipe nationale féminine termine donc la compétition au quatrième rang, se qualifiant donc officiellement pour la Super Finale de la Ligue Mondiale qui aura lieu à Budapest, au début juin. Les États-Unis, l’Australie et la Chine participeront aussi à ce tournoi de la FINA. Elyse Lemay-Lavoie a conclu une semaine incroyable à Perth avec une nomination au sein de l’équipe d’étoiles du tournoi.

CHINE 11 – 8 CANADA (2-2, 4-2, 2-1, 3-3)

Jessica Gaudreault, Krystina Alogbo (2), Axelle Crevier (1), Gurpreet Sohi, Monika Eggens, Kelly McKee, Joelle Bekhazi (1), Elyse Lemay-Lavoie (1), Hayley McKelvey (1), Amanda Amorosa, Kindred Paul (1), Shae Fournier (1), Claire Wright, Blaire McDowell.

Classement Final - Femmes

  1. États-Unis
  2. Australie
  3. Chine
  4. Canada
  5. Japon
  6. Kazakhstan
  7. Nouvelle-Zélande
  8. Afrique du Sud



 
 
 
 




 
Explorez Water Polo Canada
Bios d'Équipe Canada
Équipe nationale senior hommes
Équipe nationale féminine senior
Aperçu LCC
Survol du DLTA
Aperçu JAWP
À propos de Water Polo Canada
Répertoire
Historique du water polo au Canada
Foire aux Questions
Politiques et règlements
Dons
Liens rapides
Devenez entraîneur
Partenaires voyages
Manuels, guides et règlements
Règlements fondamentaux
Guides d'utilisateurs de la base de données