Accueil Contactez-nous English
 
 
Article de nouvelles

2019.06.01
Fraser Valley, Mavericks, CAMO, et la Saskatchewan couronnés aux Finales Nationales 2019
La saison 2019 de la LCC s’est conclue la fin de semaine dernière à Calgary alors que 18 équipes se sont affrontées dans l’espoir de remporter le titre canadien chez les 16 ans et moins et les 19 ans et moins. CAMO, Fraser Valley, Mavericks et la Saskatchewan ont remporté les Championnats Canadiens dans les catégories Femmes 19U, Filles 16U, Garçons 16U et Hommes 19U respectivement.

Trois de jours de compétitions au Repsol Sport Centre et trente-huit matchs ont permis de déterminer les Champions Canadiens dans chaque catégorie d’âge lors des Finales Nationales 2019. Plusieurs matchs serrés et des matchs championnats se décidant à la dernière seconde lors de ces finales démontrent la parité au sein de la ligue cette année.

Filles 16 ans et moins

Le tournoi 16U féminin a débuté avec une ronde préliminaire à quatre équipes entre CAMO, Dollard, Fraser Valley et Pacific Storm. Fraser Valley s’est amené dans le tournoi au deuxième rang dans l’Ouest, mais a terminé au premier rang après le tournoi à la ronde grâce à une fiche de 2-1. Elles ont connu leur meilleur match lors de la première rencontre face à CAMO. La partie a été serrée lors des trois premiers quarts alors que les deux équipes s’ajustaient progressivement à l’adversaire. Avec cinq minutes à faire dans le match, CAMO avait les devants 12-9. Avec la victoire pratiquement hors de portée, Annika Reinjfell de Fraser Valley a lancé la remontée pour les Britanno-Colombiennes avec deux buts en moins d’une minute, s’approchant donc à un but de CAMO. Avec le momentum de leur côté, Fraser Valley a enfilé deux autres buts tout en stoppant CAMO pour le reste du match afin de l’emporter 13-12.

La deuxième place en finale allait se décider dans une reprise du match pour le Championnat de la Conférence de l’Est alors que Dollard se mesurait à CAMO. CAMO a commencé le match sur les chapeaux de roues marquant 7 buts lors des deux premiers quarts pour prendre les devants 7-3. Dollard n’a toutefois pas abandonné, enfilant quatre buts sans riposte pour égaler la marque. Avec un quart à jouer, CAMO a compté deux buts alors que la Gardienne par excellence, Capucine Monteil a stoppé les tentatives de l’adversaire afin de remporter la partie 9-7 et avancer au match de médaille d’or.

Le match de médaille de bronze entre Dollard et Pacific Storm a débuté tranquillement alors qu’un seul but a été marqué au premier quart. Pacific Storm a connu une bonne séquence au début de deuxième quart, marquant trois buts rapides pour prendre les devants 4-1. Malheureusement pour le Storm, cette avance n’a pas tenu longtemps alors que Dollard a enfilé neuf buts sans réplique afin d’amener le pointage à 10-4. Malgré les tentatives du Storm de réduire l’écart, la défensive de Dollard avec l’aide de la Joueuse défensive par excellence, Serena Browne, sont parvenues à les limiter à seulement deux buts. Dollard l’a finalement emporté 11-6 pour s’emparer de la médaille de bronze.

Le match de médaille d’or mettait en vedette les deux meilleures équipes en saison régulière ; CAMO et Fraser Valley. Fraser Valley avait conclu le Championnat de Conférence avec la médaille d’argent et elles espéraient un meilleur dénouement dans ce match de médaille d’or. Elles ont bien amorcé la rencontre, marquant cinq buts consécutifs. Cette partie était pourtant loin d’être terminée alors que CAMO a répliqué avec trois buts afin de s’approcher à deux buts de Valley. La rencontre est devenue de plus en plus serrée au deuxième quart, alors que les deux équipes ne cédaient aucun espace à l’adversaire. La lauréate du prix de Joueuse la plus utile chez les 16U, Brynn Jonatschick a scellé l’issue du match grâce à 3 buts au dernier quart menant son équipe à une victoire de 11-5 et à un premier titre canadien chez les filles 16U depuis 2016 pour Fraser Valley.

 

Garçons 16 ans et moins

La compétition chez les garçons 16U se déroulait selon le même format que la catégorie féminine. Les West Coast Warriors et Fraser Valley représentaient la Conférence de l’Ouest, alors que l’Est était représenté par les mêmes équipes que l’année dernière, Mavericks et Montréal Machine.

Les Mavericks s’amenaient à Calgary comme les grands favoris et ils n’ont pas déçu montrant une fiche de 3-0 lors de la ronde préliminaire et remportant leurs matchs par 8 buts ou plus. Leur parcours jusqu’au match de médaille d’or témoigne de la puissance de leur attaque notamment grâce à la performance du Joueur par excellence 16U, Karim Aboudaoud qui a totalisé 13 buts en trois matchs.

La bataille pour la deuxième place dans le match de médaille d’or était une reprise de la finale de la Conférence de l’Ouest alors que les West Coast Warriors étaient opposés à Fraser Valley. Fraser Valley avait battu les West Coast Warriors lors de deux des trois derniers duels entre les deux équipes et ils espéraient poursuivre selon cette tendance. Les West Coast Warriors avaient toutefois une autre idée en tête alors qu’ils ont marqué six buts au premier quart pour se donner une avance de 6-0 à la première pause. Malgré cette avance confortable, les Warriors ont gardé le pied sur l’accélérateur augmentant ainsi leur avance. Le Joueur défensif par excellence, Adam Carter, a connu un excellent match avec quatre buts dans la partie en plus de contribuer défensivement et mener son équipe à une victoire de 15-8 et à une place en grande finale.

Le match de médaille de bronze opposait Montréal Machine, médaillés de bronze en 2018, à Fraser Valley. Montréal Machine espérait remporter une troisième médaille de bronze de suite alors Fraser Valley tentait de mettre la main sur une toute première médaille chez les garçons 16 ans et moins. Fraser Valley avait défait Montréal Machine en phase préliminaire des Finales Nationales et ils semblaient avoir un avantage en s’amenant dans le match. Cet avantage a par ailleurs basculé rapidement lorsque la partie a commencé, l’attaque de Machine a marqué quatre buts alors que la défense n’a alloué que deux buts à Fraser Valley lors des deux premiers quarts. La Machine montrait une avance de 7-2 à la fin du deuxième quart grâce à, notamment, une performance de trois buts de Vladyslav Shabalin. Fraser Valley a par contre tenté une remontée au quatrième quart, s’approchant à deux buts de Machine. Malheureusement, Fraser Valley a manqué de temps et Montréal Machine a tenu le coup afin de remporter une troisième médaille de bronze de suite grâce à un gain de 10-8.

Le match de médaille d’or mettait en vedette les doubles champions, Mavericks, et les nouveaux venus, West Coast Warriors. Les West Coast Warriors avaient obtenu leur qualification l’an dernier en tant que Spartans, mais ils avaient terminé au quatrième rang. Avec une chance de passer de la 4ième à la 1ère position cette année, la défense des Warriors a connu un excellent départ, allouant seulement deux buts en première période contre la puissante attaque de Mavericks. Au second quart, les Warriors ont marqué un but rapide afin de prendre les devants et mettre la pression sur Mavericks. Les Mavericks n’ont pratiquement pas tirer de l’arrière lors de la saison régulière, il était donc possible de se demander comment les champions en titre allaient réagir. Ce questionnement n’a pas duré longtemps alors que Mavericks a enfilé quatre buts pour prendre les devants par trois. Les West Coast Warriors ont aussitôt répondu avec une séquence de trois buts afin d’égaler le pointage, mais Mavericks ont finalement atteint un niveau avec lequel les Warriors ne pouvaient simplement pas rivaliser. Le gardien par excellence, Luka Jankovic, n’a accordé que quatre buts alors que l’attaque des Mavericks a compté 12 autres buts effaçant tous les doutes à leur sujet. Les Mavs ont finalement remporté la médaille d’or grâce à une victoire de 18-10. Cette victoire marque le troisième championnat de suite pour le club ontarien et ajoute à une impressionnante séquence de 75 matchs sans défaite.

Femmes 19 ans et moins

Le tournoi féminin 19U a débuté avec une ronde préliminaire afin de déterminer le classement des cinq équipes en compétition : Les Renegades de Calgary, CAMO, Dollard, le Tsunami d’Edmonton et la Saskatchewan. CAMO a avancé en demi-finale en tant que première tête de série après avoir remporté ses deux matchs en ronde préliminaire. Les joueuses montréalaises allaient affronter le gagnant du match de quart de finale entre la 4ième place et la 5ième place. Avec une égalité à trois entre les Renegades, le Tsunami et la Saskatchewan, le différentiel de buts a permis de déterminer quelle équipe se qualifiait automatiquement pour les demi-finales et qui devrait jouer contre Dollard en quart de finales. Le Tsunami d’Edmonton et la Saskatchewan passaient donc en demi-finale alors que les Renegades devaient se mesurer à Dollard en quart de finale.

Le quart de finale entre les Renegades de Calgary et Dollard a été serré dès le départ alors qu’aucune des deux équipes n’avaient l’intention de laisser l’avantage à l’adversaire. Lors des deux premiers quarts, les Renegades ont pris les devants par deux avant de voir Dollard revenir de l’arrière. Cette tendance s’est poursuivie au troisième quart lorsque les unités spéciales des Renegades ont élevé leur jeu d’un cran. Devant par un seul but, les Renegades ont capitalisé sur deux avantages numériques et un tir de pénalité converti par Ashley O’Neil afin d’augmenter leur avance par quatre buts. Dollard s’approcha à deux buts au quatrième quart, mais les Renegades ont compté trois buts consécutifs afin de remporter la rencontre 12-7.

Après avoir défait Dollard, les Renegades allaient se mesurer à CAMO en demi-finales. Ce match mettait donc en vedette les Championnes de le Conférence de l’Est et de la Conférence de l’Ouest. Ce duel entre les deux équipes s’annonçait donc très serrée. Le match a été à la hauteur des attentes alors que les deux équipes se sont livrées une bonne bataille. Menant au pointage pendant une bonne partie de la rencontre, CAMO a augmenté son avance par quatre au quatrième quart, grâce au cinquième but du match de la Joueuse par excellence 19U, Apryl Gonzalez. Avec la rencontre hors de portée, les Renegades ont peu à peu réduit l’écart. Stefania Mic et Alison ont totalisé quatre buts dans le quart afin de s’approcher à un but avec moins d’une minute à faire au match. Avec quelques secondes au cadran, les Renegades ont obtenu une dernière chance d’égaler la marque, mais un bloc sur le dernier lancer a permis à CAMO de confirmer la victoire et leur place en grande finale.

La deuxième demi-finale opposait le Tsunami d’Edmonton aux Championnes en titre, la Saskatchewan. La Saskatchewan a connu un bon départ, se donnant une avance de 4-2 au deuxième quart. C’est à ce moment que l’attaque du Tsunami s’est réveillée, marquant cinq buts dans le quart pour reprendre les devants 7-5. Menant au pointage, le Tsunami d’Edmonton a ralenti le rythme, allouant seulement trois buts pour le reste de la rencontre, entre autre grâce à la performance de la Gardienne par excellence, Julia Zebak. L’attaque d’Edmonton a gardé le rythme et a maintenu son avance afin de l’emporter 11-8 et accéder à leur toute première finale de la LCC.

Dans le match de médaille de bronze, les Renegades de Calgary ainsi que la Saskatchewan s’amenaient après deux défaites difficiles en demi-finales et elles espéraient conclure leur saison sur une bonne note. La Saskatchewan a amorcé la rencontre en force, prenant les devants 8-3. Les Renegades, qui étaient parvenues à revenir de l’arrière plusieurs fois lors des Championnats de l’ouest, ont une fois de plus trouvé le moyen d’égaler la marque au troisième quart en comptant cinq buts. Au quatrième quart, Emilia Schorr a donné les devants aux Renegades avec moins de six minutes à faire dans le match. Avec le momentum contre elles, les joueuses de la Saskatchewan n’ont pas baissé les bras, égalant la marque une minute plus tard. Un autre but des Renegades a ramené les deux équipes à égalité. Alors qu’on semblait se diriger en tirs de barrage, Paige Donald a marqué un superbe but en avantage numérique afin de permettre à la Saskatchewan de l’emporter 11-10 et de ramener la médaille de bronze à la maison.

Le match de médaille d’or opposant CAMO au Tsunami d’Edmonton avait des allures de classique. CAMO espérait remporter son quatrième Championnat Canadien LCC en cinq ans alors que le Tsunami tentait de mettre la main sur son premier titre canadien. Cette rencontre était une reprise du match pour la médaille de bronze de l’an dernier alors que le Tsunami avait eu le dessus sur CAMO en tirs de barrage afin de terminer au troisième rang.

Les deux équipes ont pu compter sur leur jeu défensif et sur d’excellentes gardiennes tout au long de la saison et la finale a été une vraie démonstration de ces forces. Un seul but a été marqué au premier quart, et ce fut l’oeuvre de la Joueuse défensive par excellence, Taylor Halbauer. La rencontre a continué d’être une bataille défensive, mais le Tsunami est parvenu à se tailler une avance de 6-3 en quatrième période. Malgré le fait que CAMO avait besoin de trois buts en une période, elles savaient que grâce au brio d’Alexandra Martin et Marianne Bouchard-Côté devant le filet, elles avaient encore une chance de revenir dans le match. Deux buts rapides de CAMO ont augmenté l’intensité et tout semblait possible alors que le cadran affichait moins d’une minute à jouer. Tirant de l’arrière par un but, CAMO a monté sa gardienne dans la zone offensive afin de se donner un avantage de 7 contre 6. CAMO a bien bougé le ballon et Nahla El Mahboubi est parvenue à trouver l’espace et a compté le but égalisateur avec 28 secondes à faire. Edmonton n’a pas été en mesure de capitaliser sur leur dernière chance, le match allait donc se décider en tirs de barrage ; la première et la seule séance de tirs de barrage des Finales Nationales 2019. Avec le momentum de son côté, CAMO a profité de toutes ses occasions de la ligne de 5m. Marianne Bouchard-Côté a réalisé deux arrêts importants à l’autre bout de la piscine afin de permettre à CAMO de remporter son 4ième titre en 5 ans.

Hommes 19 ans et moins

Le tournoi 19U masculin s’est amorcé de la même façon que le tournoi féminin, une ronde préliminaire suivie d’une phase éliminatoire pour les cinq équipes : Golden Titans, Fraser Valley, Mavericks, Pacific Storm et Saskatchewan. Les Golden Titans et les Mavericks ont terminé à 2-0, mais Mavericks ont remporté le bris d’égalité afin de s’emparer du premier rang alors que les Golden Titans allaient devoir affronter la Saskatchewan en demi-finales.

Le quart de finale opposait Fraser Valley à Pacific Storm qui montraient une fiche de 0-2 après les préliminaires. Pacific Storm avait défait Fraser Valley en demi-finale des Championnats de la Conférence de l’Ouest, mais Fraser Valley avait remporté trois des cinq derniers duels entre les deux équipes. Pacific Storm a mené pendant une bonne partie du match, montrant une avance de 10-6 au quatrième quart. Fraser Valley a ensuite ouvert la machine, marquant quatre buts de suite en moins de trois minutes afin d’amener le score à égalité 10-10. Avec le vent qui semblait tourner, Pacific Storm avait besoin d’une étincelle et celle-ci est venue de Maxwell Macmillan qui a marqué son quatrième but du match avec moins d’une minute à faire afin de propulser le Storm en demi-finales avec une victoire de 11-10.

Après leur victoire en quarts de finale, Pacific Storm devait se mesurer à Mavericks en demi-finale. Le fait de jouer deux matchs difficiles en une journée viendra embêter le Storm alors que leur attaque semblait incapable de créer des occasions contre la défense bien reposée des Mavericks. Défensivement, le Storm a été brillant empêchant Mavericks de prendre complétement le contrôle du match. Du côté des Mavericks, le Joueur défensif par excellence, Bor Tanasijevic, a fait sa part défensivement et offensivement alors qu’il compté la moitié des buts de son équipe. Même si Pacific Storm est parvenu a gardé le pointage serré, c’est finalement Mavericks qui l’a emporté 8-5 afin d’accéder au match de médaille d’or.

La deuxième demi-finale opposait les Champions de la Conférence de l’Est, Golden Titans, aux Champions de l’Ouest et Champions de l’Inter-association, la Saskatchewan. Ce fut une rencontre serrée alors que le plus grand écart n’aura été que de deux buts. La défensive a été solide des deux côtés et chaque but était difficile à marquer. Le joueur par excellence 19U, Stephen Gloade, a mené l’attaque marquant trois buts lors des trois premières périodes, permettant à son équipe de conserver l’avance. L’histoire du match aura été l’incapacité des Golden Titans à prendre l’avantage face à Sask. À six occasions, les Golden Titans sont revenus de l’arrière, mais sans jamais être en mesure de prendre les devants. Tout le crédit revient à la Saskatchewan, qui est parvenue à marquer des buts importants lorsque nécessaire. Les joueurs des prairies ont finalement tenu le coup face à l’excellente troupe des Golden Titans afin de remporter le match 8-7 et assurer la présence de Sask dans leur tout premier match pour le championnat 19U masculin.

Dans le match de médaille de bronze, les Golden Titans et Pacific Storm tentaient de terminer leur saison sur une bonne performance. Malgré une défaite difficile en demi-finale, les Golden Titans se sont amenés dans le match déterminés. Bogdan Djerkovic et Diego Gonzalez ont sonné la charge avec quatre buts chacun dans un gain de 14-6 des Golden Titans leur permettant de mettre la main sur la médaille de bronze.

Le match de médaille d’or fut une bataille de géants alors que les deux équipes totalisaient seulement trois défaites cette saison. La Saskatchewan avait perdu un duel difficile contre Mavericks lors de la ronde préliminaire, mais ils espéraient utiliser cette défaite comme un apprentissage en vue du match revanche. Comme ce fut souvent le cas pour ces deux équipes, la défensive a été la clé dans le match. Le Gardien par excellence, Brody McKnight de la Saskatchewan et Minos Kotzambasis de Mavericks ont tous les deux connu un grand match. Au début du troisième quart, la Saskatchewan avait un léger avantage à 5-4 et ils avaient besoin d’un autre but sachant que Mavs étaient à un tir d’égaler le pointage. Bruno Marunica et Nathanial Eidsness se sont levés pour la Saskatchewan en marquant les seuls buts en troisième afin d’augmenter l’avance à trois. Au quatrième quart, les Mavericks tentaient de revenir dans la partie, mais tout comme en demi-finale, la Saskatchewan répliquait après chaque but de l’adversaire. C’est finalement le jeu défensif de la Saskatchewan qui a fait la différence alors que ceux-ci sont parvenus à remporter leur tout premier Championnat Canadien 19U masculin grâce à un gain 10-7.

Water Polo Canada aimerait remercier tous les bénévoles des clubs de Calgary pour leur aide dans la tenue des Finales Nationales 2019. Water Polo Canada tient à remercier tous les parents, les athlètes, les entraîneurs, les gestionnaires, les arbitres, le personnel des clubs et des OSP et les bénévoles qui ont rendu possible la saison 2018-2019 de la LCC. Nous espérons vous voir en 2019-2020 !

 

Finales Nationales 2019 – Résultats

Filles 16U ans et moins

  1. Fraser Valley
  2. CAMO
  3. Dollard
  4. Pacific Storm

Garçons 16 ans et moins

  1. Mavericks
  2. West Coast Warriors
  3. Montreal Machine
  4. Fraser Valley

Femmes 19 ans et moins

  1. CAMO
  2. Edmonton Tsunami
  3. Saskatchewan
  4. Calgary Renegades
  5. Dollard

Hommes 19 ans et moins

  1. Saskatchewan
  2. Mavericks
  3. Golden Titans
  4. Pacific Storm
  5. Fraser Valley

Lauréats/Lauréates des Honneurs Individuels :

Garçons 16 ans et moins

Joueur par excellence : Karim Aboudaoud, Mavericks
Joueur défensif par excellence: Adam Carter, West Coast Warriors
Gardien par excellence: Luka Jankovic, Mavericks
Entraîneur par excellence: Nishant Damani , Mavericks

Filles 16U ans et moins

Joueuse par excellence: Brynn Jonatschick, Fraser Valley
Joueuse défensive par excellence: Serena Browne, Dollard
Gardienne par excellence : Capucine Monteil, CAMO
Entraîneur par excellence: Michel Roy, Fraser Valley

Femmes 19 ans et moins

Joueuse par excellence: Apryl Gonzalez, CAMO
Joueuse défensive par excellence: Taylor Halbauer, Edmonton Tsunami
Gardienne par excellence : Julia Zebak, Edmonton Tsunami
Entraîneur par excellence: Alexandre Pratte, CAMO

Hommes 19 ans et moins

Joueur par excellence : Stephen Gloade, Saskatchewan
Joueur défensif par excellence: Bor Tanasijevic, Mavericks
Gardien par excellence: Brody McKnight, Saskatchewan

Entraîneur par excellence: Dave Boan, Saskatchewan

Coupe des Club LCC

  1. Mavericks – 26 points
  2. Saskatchewan – 16 points
  3. CAMO – 16 points

La Coupe des Clubs LCC a été décernée pour la première fois lors du Gala LCC 2019. Les clubs accumulent des points en fonction de leur performance aux Championnats de conférence de la LCC et aux Finales Nationales (14 ans et moins, 16 ans et moins, 19 ans et moins et Senior). Les clubs se méritent 6 points pour l’or, 4 points pour l’argent, et 2 points pour le bronze à chaque événement des Finales Nationales, et 3 points pour l’or, 2 points pour l’argent et 1 point pour le bronze à chaque événement des Championnats de conférence. Les clubs gagnants de ce prix depuis les débuts de la LCC sont : 2015 - CAMO (30 points), 2016 - CAMO (32 points), 2017 - CAMO (27 points) et 2018 - Dollard (26 points).

 
 
 
 
 




 
Explorez Water Polo Canada
Bios d'Équipe Canada
Équipe nationale senior hommes
Équipe nationale féminine senior
Aperçu LCC
Survol du DLTA
Aperçu JAWP
À propos de Water Polo Canada
Répertoire
Historique du water polo au Canada
Foire aux Questions
Politiques et règlements
Dons
Liens rapides
Devenez entraîneur
Partenaires voyages
Manuels, guides et règlements
Règlements fondamentaux
Guides d'utilisateurs de la base de données