Accueil Contactez-nous English
 
 
Article de nouvelles

2019.07.10
Jaffe stoppe les États-Unis et propulse le Canada en demi-finale

Crédit photo: Mathieu Bélanger/Team Canada
 
Résumé USPORTS  
 
Universiade d’été FISU 2019

Water-polo féminin : Jaffe stoppe les États-Unis et propulse le Canada en demi-finale

10 juillet 2019

CASORIA, Italie (U SPORTS) – La gardienne de Toronto Rachael Jaffe a réussi l’impossible stoppant deux tirs de pénalité contre l’Américaine Denise Mammolito pour aider la formation canadienne féminine de water-polo à l’emporter 10 à 9 face aux Américaines en quart de finale, ce mercredi, à la Piscina Comunale de Casoria, en Italie.

Jaffe a d’abord bloqué un lancer de Mammolito au quatrième quart, puis a refait le coup en fusillade face à l’Américaine lors du dernier tir, pour confirmer la victoire canadienne et, du même coup, assurer une place dans le carré d’as.

Horaire et résultats

FISU.TV

Avec un pointage égal de 5-5 après l es quatre périodes réglementaires, on a eu droit à une fusillade. Les cinq tirs canadiens et les quatre premiers lancers du côté des Américaines ont trouvé le fond du filet, mais le cerbère Jaffe a bloqué le dernier tir avec un arrêt de sa main droite pour provoquer l’hystérie dans le camp des Canadiennes.

Daphné Guèvremont, Erica Hardy, Peggy Jean Allin et Valeria Rojas ont chacune marqué un filet en temps réglementaire ainsi que durant la fusillade.

« Nous avons joué avec beaucoup d’énergie et nous avons respecté le plan de match, a déclaré avec joie Jaffe après la rencontre. Sur un tir de pénalité, le tireur est censé marquer, alors j’ai uniquement voulu faire de mon mieux et je suppose que de longs bras peuvent aider. »

« Je n’aurais pas pu gagner ce match à moi seul. C’est une victoire d’équipe et les filles ont obtenus des blocs clés qui ont aidé. Nous devrons refaire le focus et apporter ce momentum à notre prochain match, en espérant ne pas avoir à refaire une fusillade. »

La bataille nord-américaine s’est amorcée avec une avance de 2-0 pour les Américaines grâce à buts de Valeria Ayala et Abrielle Hill. Le Canada a eu plusieurs chances de qualité, mais la gardienne des États-Unis Madison Tagg était en excellente forme. Verika Bakoc a eu une chance en or sur un penalty pour le Canada, mais son tir a frappé le poteau gauche. Le Canada a été capable de trouver le fond du filet avec 11 secondes à faire dans le quart initial alors que Floranne Carroll a servi une passe à Guèvremont, dont le puissant tir a permis au Canada de rétrécir l’écart à 2-1.

Au second quart, l’Américaine Ayala a obtenu une ouverture en direction du but, mais Jaffe l’a stoppé au premier poteau. Mammolito a ensuite porté le score à 3-1 en faveur des États-Unis sur un tir qui a rebondi sur l’eau et passé sous le bras de Jaffe. Le Canada a été capable de revenir dans le match suite à un puissant lancer de la gauche de Rojas, qui marquait un septième but lors du tournoi. Mais Hill a répliqué pour permettre aux États-Unis de reprendre une avance de 4 à 2. Moins d’une minute plus tard, le Canada a répondu quand Bakoc a repéré Blaire McDowell qui a inscrit le filet pour réduire l’avance des Américaines à 4-3 avant la pause de la mi-temps.

Ava Johnson a redonné une avance de deux buts aux Américains à 5-3 lors d’une contre-attaque laissant Jaffe seule face à deux rivales. À partir de là, le Canada a bien fait neutralisant les attaques américaines tout en minimisant leurs angles de tirs. Un mouvement rapide du ballon a permis à Allin d’alimenter Hardy pour le quatrième filet du Canada, tandis qu’en zone défensive, Hardy a bloqué un tir des États-Unis pour permettre au Canada de demeurer à un filet des Américaines avant la présentation du quatrième quart.

La dernière période a commencé avec un tir de pénalité pour les États-Unis, mais Jaffe a plongé à sa droite pour effectuer un excellent arrêt sur un tir de Mammolito. Une minute plus tard, un puissant tir de la gauche d’Allin a déjoué Tagg pour égaler la marque à 5-5.

Durant les sept minutes suivantes, les deux équipes ont tout tenté pour briser l’égalité, mais en vain. Les États-Unis ont manqué deux tirs qui ont frappé les poteaux, puis en fin de rencontre Carroll a vu sa balle passée tout juste au-dessus du filet des Américaine, envoyant le match en fusillade.

« Ce genre de victoire est très émotif, et ça me fait aimer encore plus ce travail. C’est la raison pour laquelle nous faisons ce boulot, a avoué l’entraîneur-chef canadien Cyril Dorgigne après la victoire. Rachel a été incroyable depuis le début du tournoi. Elle est très présente et fait tous les arrêts qu’elle peut, et encore plus. »

« Cette victoire a été une incroyable performance de l'équipe. Elles n'ont jamais abandonné. Nos adversaires menaient par deux, par un, puis par deux et nous avons réussi à les rattraper à la fin du match. Il y avait des séances de 10 minutes sans but et on nageait de long en large dans la piscine. Les Américaines sont très rapides et nous n’avons jamais abandonné. »

Cette dramatique victoire permet aux Canadiennes d’obtenir son laissez-passer pour la demi-finale. Le Canada affrontera, ce vendredi à 12h (HNE) à la Piscina Scandone de Naples, le vainqueur du match de quart de finale opposant l'Italie et le Japon.

« Je leur ai donné une heure pour profiter de cette victoire, puis nous allons nous reconcentrés sur le prochain match, a ajouté le pilote Dorgigne. Nous jouerons soit le Japon ou l’Italie et nous changerons de lieu. Nous devons donc nous reposer et récupérer. Nous avons beaucoup de travail à faire pour nous préparer en vue du prochain match. »

Sommaire du match

 
 
 
 




 
Explorez Water Polo Canada
Bios d'Équipe Canada
Équipe nationale senior hommes
Équipe nationale féminine senior
Aperçu LCC
Survol du DLTA
Aperçu JAWP
À propos de Water Polo Canada
Répertoire
Historique du water polo au Canada
Foire aux Questions
Politiques et règlements
Dons
Liens rapides
Devenez entraîneur
Partenaires voyages LCC
Manuels, guides et règlements
Règlements fondamentaux
Guides d'utilisateurs de la base de données