Accueil Contactez-nous English
 
 
Article de nouvelles

2020.02.06
Saskatchewan & Pacific Storm obtiennent leur billet pour les Finales Nationales

L’édition 2020 du Championnat inter-association est maintenant chose du passé après les 39 matchs du week-end dernier au Kinsmen Centre à Edmonton, AB. À la conclusion des quatre jours de compétition, les joueuses 19U de la Saskatchewan ont répété leur exploit de l’an dernier tandis que les joueurs 19U de Pacific Storm ont remporté leur tout premier championnat Crossover. En vertu de leur victoire, la Saskatchewan et Pacific Storm sont maintenant qualifiés pour les Finales Nationales à Montréal.

Ce ne fût pas une mince affaire pour la Saskatchewan, alors qu’elles ont dû jouer plusieurs matchs serrés. Dans leur premier match, elles ont eu besoin d’un but à la dernière seconde de Hanna Kruppi pour aller confirmer la victoire 9-8 contre les Renegades de Calgary. Dans leur deuxième match contre Fraser Valley, la Saskatchewan avait une avance de 4 buts au quatrième quart avant de voir Fraser Valley orchestrer une remontée grâce à 5 buts sans riposte, prenant l’avance 9-8. Taeghen Hack est intervenue une fois de plus, marquant le but égalisateur avec moins de trois minutes à faire. Kimberly Frostad a compté le but gagnant avec un peu plus d’une minute au cadran, permettant à la Saskatchewan de l’emporter 10-9. Dans leur troisième match, Team Sask s’est inclinée 9-8 face au club local, Edmonton Tsunami. Cette défaite a semblé fouetter la Saskatchewan, qui a gagné ses deux prochains matchs par un pointage combiné de 23-9. Remportant, entre autre, la demi-finale 10-4 face aux Renegades.

Les fans ont eu droit à tout un match au moment de déterminer l’autre finaliste. Edmonton s’est amené dans la partie invaincu tandis que Storm occupait le quatrième rang avec 3 défaites. Dans ce qui semblait au départ un duel inégal, Storm a su tenir tête au Tsunami, assurant la réplique presqu’à chaque but. Storm s’accrochait à son avance d’un but avec un peu moins de deux minutes à faire, mais Holly Fedyck a créé l’égalité grâce à un tir de pénalité. Aucune équipe n’est parvenue à marquer avant la fin de la partie (10-10). En tirs de barrage, les deux équipes s’amenaient en cinquième ronde avec un tir raté. C’est finalement Cassidy Thorne, qui est venue jouer les héros en 5ième ronde ; elle a stoppé le tir de l’équipe d’adverse avant d’aller marquer le but gagnant pour donner la victoire à son équipe.

En finale, la Saskatchewan espérait connaître un meilleur sort face au Tsunami d’Edmonton. Comme dans les deux matchs précédents, Saskatchewan a été solide défensivement, limitant le Tsunami à seulement deux buts en trois quarts. Au début du quatrième quart, la Saskatchewan montrait une avance de 4-2 et espérait fermer les livres. Ça n’a pas été facile puisque Tsunami a marqué trois buts afin de rester dans le match. La Saskatchewan a assuré la réplique, marquant quatre buts afin de remporter la victoire 8-5. La gardienne, Rumina Edgerton, a connu un fort match avec 9 arrêts dans le match et une interception.

Cette victoire permet à la Saskatchewan de poursuivre sur sa lancée, elles qui se sont qualifiées pour toutes les Finales Nationales depuis la création de la LCC.

Du côté masculin, Pacific Storm a eu un parcours complètement différent vers le Championnat. Le Storm s’amenait dans le tournoi avec une fiche de 9-0 et disons qu’ils ont été à la hauteur de leur réputation. Storm a donné une leçon de water-polo lors de la ronde préliminaire, remportant ses matchs de manière convaincante afin de terminer au sommet avec six victoires. L’attaque a été incroyable alors que les joueurs ont marqué en moyenne 20 buts par match. Connor MacMillan a mené la charge, comptant 25 buts en six matchs. Ces performances en ronde préliminaire ont permis à Storm de se mériter un laissez-passer pour la finale de championnat.

La Saskatchewan faisait face aux West Coast Warriors en demi-finale. Sask a complété la ronde préliminaire avec une seule défaite aux mains du Pacific Storm. Ils s’amenaient dans le match comme favoris, eux qui ont remporté les deux dernières éditions du Crossover. Les West Coast Warriors ont, quant à eux, terminé à égalité avec CAMO pour la dernière place en demi-finale. Compte tenu de cette égalité, il a fallu se tourner vers la colonne des +/- pour déterminer le bris d’égalité. Une fois de plus, ce fut extrêmement serré alors que les West Coast Warriors ont eu le dessus par seulement deux buts. La demi-finale a été serrée et axée sur la défensive. La Saskatchewan montrait une avance 6-4 au début du quatrième quart. Les Warriors ont marqué rapidement afin de s’approcher à un but d’écart, mais la Saskatchewan a tenu le coup pour finalement l’emporter 8-6. Nate Eidsness et Brody McKnight ont fait la différence ; Eidsness a marqué 4 buts dans la rencontre tandis que McKnight a réalisé 15 arrêts.

Dans le match de Championnat, Pacific Storm a démontré l’étendue de son talent autant offensivement que défensivement. Ils se sont forgés une avance de quatre buts au deuxième quart. Devant 6-1, le Storm n’a pas ralenti marquant 9 autres buts, pour finalement remporter le match 15-4. Garett Davis a connu un excellent match, avec 2 buts et 3 aides. Il a terminé le tournoi au sommet avec 16 aides. Pacific Storm n’a toujours pas perdu cette année et ils partent favoris pour les Finales Nationales.

WPC aimerait remercier tous les bénévoles du Tsunami d’Edmonton qui ont fait du Crossover un superbe événement.

Cette semaine dans la LCC

Il y a 37 matchs au programme cette semaine alors que Regina et Montréal accueilleront des matchs 19U et LMWP.

 
 
 
 




 
Explorez Water Polo Canada
Bios d'Équipe Canada
Équipe nationale senior hommes
Équipe nationale féminine senior
Aperçu LCC
Survol du DLTA
Aperçu JAWP
À propos de Water Polo Canada
Répertoire
Historique du water polo au Canada
Foire aux Questions
Politiques et règlements
Dons
Liens rapides
Devenez entraîneur
Partenaires voyages LCC
Manuels, guides et règlements
Règlements fondamentaux
Guides d'utilisateurs de la base de données