Accueil Contactez-nous English
 
 
Article de nouvelles

2020.04.03
Résumé LCC Saison 2019-2020

Bien que la saison de la Ligue des Championnats Canadiens se soit terminée plus tôt que quiconque le souhaitait, il y a eu plusieurs belles histoires, Water Polo Canada aimerait souligner quelques exploits d’athlètes et revisiter des matchs marquants de la saison 2019-2020.

 

16 ans et moins

 

D’abord chez les 16 ans et moins, Sarah Alexander de KW a connu une saison phénoménale. En 17 matchs, Alexander a marqué 76 buts. Son match décisif a eu lieu contre Capital Wave-DDO, où elle a marqué 11 buts dans le match pour mener son équipe à une victoire de 19-4. Ce qui est encore plus incroyable, c'est que Sarah Alexander n'est même pas l'une des joueuses 16 ans et moins les plus âgées, en effet elle n'a que 14 ans. Bien que la saison se soit terminée hâtivement, nous sommes convaincus que nous continuerons d’entendre parler d'elle au niveau 16U.

 

Bien que Sarah Alexander a mené la ligue au total de buts, c’est Sarah Portas de Fraser Valley qui a obtenu la meilleure moyenne de buts par match avec près de cinq. Portas n'a joué que 14 matchs, mais elle a tout de même connu une excellente saison en marquant 69 buts. Son match clé n'a pas été celui où elle a marqué le plus de buts, mais bien celui lors duquel elle en a marqué le moins. Après une défaite difficile contre les Renegades de Calgary, Fraser Valley ne pouvait pas se permettre de perdre d'autres matchs le reste du week-end alors que la Saskatchewan se rapprochait. Deux matchs plus tard seulement, ils s'affrontaient dans une bataille pour la première place. Le match a été serré d’un bout à l’autre et à la fin du 4e, le tableau affichait une égalité de 9-9, c’est à ce moment que Portas est allée marquer ce qui deviendrait le but gagnant.

 

Chez les garçons, Mahmoud Rouby de Mavericks trône au sommet de la ligue pour les buts (78) et les points (97). Le 14 décembre dernier contre les Ottawa Titans Bleu, il a enregistré un total de 9 buts sur 9 tirs dans le match, récoltant au passage 6 passes. Même si au cours des dernières années, Mavericks a été sans équivoque la meilleure équipe de sa catégorie. Cette année, ils ont dû faire face à quelques défis, ce qui rend les accomplissements de Rouby autant plus remarquables.

 

Dans l’ouest, c’est le duo de Mateo Curak et Jacob Lucci des West Coast Warriors qui a dominé le circuit. Les deux joueurs se retrouvent tous les deux dans le top dix pour le total de points, avec 63 et 59 points respectivement. Leur constance a permis aux Warriors de terminer à égalité avec les Torpedoes de Calgary au premier rang de la division. Toujours dans l’ouest, soulignons la performance de Camilo Cortes du Tsunami d’Edmonton, qui réalisé 72 interceptions au cours de la saison. Pour mettre cela en perspective, le plus proche poursuivant affiche un total de 42 interceptions. Même si le Tsunami a connu une saison plutôt difficile, Cortes a définitivement su tirer son épingle du jeu.

 

19 ans et moins

 

Chez les 19 ans et moins, Alicia Petkov de CAMO a connu une excellente saison avec 61 buts en 13 matchs. Petkov s’est très bien adaptée à la catégorie 19 ans et moins, elle qui a terminé au sommet des buteuses dans la conférence de l’est 16U l’an dernier avec 82 buts. Pendant la saison, Petkov a eu de trois matchs avec 100% de pourcentage de tirs, incluant un match de six matchs contre Tiburon.

 

Dans l’ouest, chacune des cinq équipes a une représentante dans le top 5 buteuses. Taeghen Hack a connu la meilleure saison au cumulatif, elle occupe le deuxième rang au chapitre des buts avec 30, deuxième pour les passes avec 20, première pour les points avec 50 et première pour les interceptions avec 30. Ses trois buts lors du match de Championnat Inter-conférence ont aussi fait la différence dans la victoire de 8-5 de la Saskatchewan. Un autre exploit impressionnant dans l’ouest cette année a été la performance d’Emma Lawson de Fraser Valley, qui a obtenu une fiche parfaite de 48-0 lors des mises au jeu. Même si d’autres joueuses affichaient 100% au niveau des sprints, aucune d’entre-elles montraient un nombre aussi élevé de tentatives que Lawson, ce qui lui mérite une mention spéciale.

 

Chez les hommes, Leno Salamon est autre exemple d’athlète qui s’est très bien adapté au passage 16U à 19U. L’an dernier chez les 16 ans et moins, il a totalisé 48 buts tandis que cette année chez les 19 ans et moins, il a obtenu 57 buts et 79 points. Dans le deuxième match de la saison, il a terminé avec 5 buts et 5 passes afin d’aider son équipe à défaire Tiburon 18-10. Parlant de Tiburon, mention spéciale à Jason O’Donnell qui a connu une bonne saison, lui qui a terminé au sommet de la division avec 58 buts.

 

Dans l’ouest, on se tourne plutôt vers la défensive alors Tyler James de Pacific Storm a connu une saison exceptionnelle devant le filet. Dans les buts, James a montré une moyenne de buts alloués de 6.36 en plus d’afficher le meilleur pourcentage d’arrêts de la ligue à 58.7. James a aussi eu du succès lors du tournoi inter-conférence alors qu’il n’a pas accordé plus de 9 buts dans chacun des matchs en route vers le Championnat Inter-conférence.

 

Ligue Majeure Water-Polo

 

Le travail des gardiens de but fait aussi partie des faits saillants en Ligue Majeure alors que les Golden Jets de Toronto ont pu compter sur deux gardiens solides. Emirhan Ozdemir était le gardien partant pour les Jets, mais Kominos Kotzambasis a très bien joué en tant que substitut. En 10 matchs, Ozdemir a mené la ligue pour la moyenne de buts alloués (5.54) et le pourcentage d’arrêts (70.5). Il occupe aussi le deuxième rang pour le nombre d’arrêts ce qui illustre à quel point il devait être bon pour aider son équipe à gagner le match. En cinq matchs, Kotzambasis a obtenu une moyenne de buts alloués de 4.30 et un pourcentage d’arrêts de 80%. Le jeu des deux gardiens a été phénoménal alors que les Golden Jets sont 4ième pour les buts pour et 1er pour les buts contre, ce qui les placent deuxième dans la division.

 

Avec seulement neuf matchs joués, George Galanos de l’Alberta occupe le cinquième rang de la ligue au chapitre des buts avec 37. Dans une division extrêmement compétitive de trois équipes, Galanos a marqué en moyenne 4 buts par match, ce qui le place en troisième position. Malheureusement pour l’équipe d’Alberta, ils ont terminé 3ième dans la division après une défaite difficile aux mains de la Saskatchewan, mené par le gardien étoile, Brody McKnight.

Du côté féminin, Apryl Gonzalez a connu une saison exceptionnelle. Au cours de ses premières saisons dans la LMWP, Gonzalez a marqué en moyenne 10 buts par année. Cette année, elle a plus que doublé son total avec 27 buts et 16 passes. Un de ses meilleurs matchs a été face à Dollard en février, elle a marqué 5 buts en 5 tirs, en plus de récolter 5 passes. Dans ce match, alors que CAMO tirait de l’arrière avec un peu moins de deux minutes à faire, Gonzalez a marqué sur l’avantage numérique afin d’égaler le score 13-13. Ce but s’avèrera important puisque ça permettra à CAMO de demeurer à égalité avec Dollard au premier rang de la division.

Dans la conférence de l’ouest, Rachel Krieger et Ellen Rafferty de la Saskatchewan ont mené leur équipe afin de prendre le premier rang dans la division. Krieger a été la meilleure buteuse avec 30 buts tandis que Rafferty a mené la ligue pour les passes (16) tout en amassant 19 buts. Fait intéressant, les deux athlètes agissent aussi à titre d’entraîneure dans les catégories d’âge plus jeune de la LCC. Un des meilleurs matchs pour Sask a été face aux Renegades de Calgary. Krieger a récolté 5 points tandis que Rafferty a amassé 6 points dans la victoire de 10-6 permettant à la Saskatchewan de se hisser au sommet de la division.

Tout au long de la saison, il y a eu quelques performances collectives qui méritent également d'être soulignées en raison de réalisations remarquables. Dans la catégorie 16U féminine, DDO Noir a connu une saison impressionnante de 14 victoires et 0 défaites. Après avoir terminé deuxième de la division l'année dernière, DDO cherchait à améliorer sa position cette année et elles l'ont fait de manière décisive en remportant leurs matchs par une moyenne de 12 buts d’écart. Serena Brown a mené l'équipe offensivement avec 97 points, un total lui permettant de prendre la tête de la division. On peut en dire autant de leur équipe féminine 19U. DDO avait terminé deuxième de la division l'an dernier, mais elles sont parvenues à terminer au premier rang cette saison, notamment grâce à Nadia Martyniuk, Serena Browne et Rose Kanemy qui ont totalisé 112 buts.

Dans l'ouest, l'équipe des Torpedoes de Calgary 16U a connu une très bonne saison après une absence d'un an dans la LCC. Peu d'équipes ont pu revenir dans la ligue après une absence et avoir autant de succès que les Torpedoes. Ce fut un début de saison enlevant puisque les Torpedoes ont remporté leurs premières victoires par un seul but, mais au fur et à mesure que la saison avançait, ils ont poursuivi leur amélioration remportant leur match par 5 buts en moyenne. Les Torpedoes ont gardé le meilleur pour la fin, en remportant une victoire de 10-9 sur les West Coast Warriors, invaincus jusque-là, pour s’emparer de la première place de la division.

Dans la même catégorie d'âge, les Titans Black d'Ottawa ont également réalisé des exploits incroyables au cours de la saison. Leur première réalisation majeure a été de mettre fin à la séquence de 4 ans sans défaite des Mavericks. Cette séquence de victoires d’environ 50 matchs a pris fin lorsque les Titans ont surpris les Mavericks 15-8. Un autre exploit à souligner a été la victoire des Titans face à Montréal Machine, une première pour cette équipe dans la catégorie d'âge 16U. Les Mavericks et Machine se sont affichés comme des puissances au niveau 16U au cours des dernières années et battre les deux clubs cette saison a vraiment mis un point d'exclamation sur la saison des Titans.

L’équipe masculine du Pacific Storm 19U a connu sa meilleure saison depuis 2016. Ils ont obtenu une fiche de 13-1 avec des victoires impressionnantes contre les Champions Canadiens en titre, la Saskatchewan. Ils ont d’ailleurs montré une fiche parfaite de 6-0 face à cette équipe en saison régulière et lors du crossover. Le Storm a remporté son premier Championnat Inter-conférence dans la catégorie masculine 19U avec une victoire de 14-5 face à la Saskatchewan afin couronner une saison exceptionnelle.

Les Ottawa United Titans 1 est la dernière équipe que nous aimerions mettre en lumière. Cette année, les Titans montrent une fiche de 11-0 avec des victoires impressionnantes contre les Champions Canadiens en titre, Dollard (19-3), ainsi que les finalistes de l’an dernier, les Golden Jets de Toronto (11-9 et 11-5). David Lapins a mené l'équipe avec 45 buts, ce qui est également le deuxième meilleur rendement de la division. Les Titans ont vraiment été une équipe complète cette année, ils ont marqué 208 buts au cours de la saison et n’en ont accordés que 98.

 

Faits saillants

 

Nous avons eu droit à beaucoup de rencontres excitantes cette année et WPC aimerait revenir sur quelques-uns des faits saillants de la saison 2019-2020.

Dans l'est, les femmes 19U de Dollard et du SC Ontario se sont affrontées dans une bataille épique le 7 mars, à Ottawa. Le SC Ontario n’avait pas joué depuis décembre et Dollard comptait bien profiter de cet avantage. Les joueuses de l’Ontario semblaient quelques peu rouillées en début de match alors que Dollard a pris les devants 3-0 au premier quart. SC Ontario s’est toutefois réveillé au deuxième quart, inscrivant quatre buts de suite pour prendre les devants. Les deux équipes se sont échangées les occasions, mais c’est finalement Emma Sardo de SC Ontario qui est venue briser l’égalité alors qu’elle a compté le but gagnant avec presque plus de temps au tableau, donnant ainsi la victoire à son équipe 10-9. ( https://www.youtube.com/watch?v=_GTSgPvW5fE )

 

Le 30 novembre à Surrey, Fraser Valley affrontait les Renegades Black de Calgary dans la catégorie 16U filles. Bien que le match lui-même n’était pas aussi serré que la partie mentionnée précédemment, cette rencontre a été le théâtre d’un exploit inhabituel. Sasha Hicks des Renegades a marqué deux buts et ceux-ci ont été marqués sans qu'il reste de temps à la période. Bien que cela soit assez impressionnant en soi, ce qui rend cet exploit encore plus exceptionnel, c'est que Hicks est la gardienne des Renegades et les deux buts ont été marqués alors qu'elle était juste à l'extérieur de son propre filet. Fraser Valley a tout de même gagné le match 13-9, mais le moins qu’on puisse dire c’est que Hicks se souviendra longtemps de cette rencontre. (1:27:00 - https://www.youtube.com/watch?v=ScYB1nHpo_o&t=6037s )

 

Le 1er février à Edmonton, la demi-finale du Crossover mettant en vedette le Tsunami d'Edmonton et Pacific Storm avait des allures de grand classique. Edmonton s’est amené dans le match avec aucune défaite alors que Storm occupait le quatrième rang avec trois défaites. Bien que Storm semblait avoir le rôle de négligé dans ce duel, les joueuses de la Colombie-Britannique ont donné du fil à retordre à Tsunami, répliquant presque but pour but. Avec un peu moins de deux minutes à jouer, Storm affichait une avance d'un but avant de voir Holly Fedyck marquer sur un tir de pénalité pour égaliser le pointage et envoyer tout le monde en fusillade. Lors des tirs de barrage, les deux équipes ont raté une seule tentative en cinq rondes. Au 5e tour, la gardienne de but, Cassidy Thorne, a joué les héros en stoppant le tir de pénalité de l’adversaire puis en marquant le but gagnant lors de la prochaine tentative de son équipe, afin de donner la victoire au Tsunami. (Premier match - https://www.youtube.com/watch?v=ttHZKNntI_o )

 

Le 15 février à Toronto, les Ottawa United Titans ont affronté les Golden Jets de Toronto dans une bataille pour la première place de la division masculine (Est) LMWP. Ottawa a amorcé le match en feu alors qu'ils ont marqué dix buts en première demie afin d’entamer le troisième quart avec une avance de 10-2. Même si les Golden Jets semblaient en panne offensivement, ils ont continué à se battre et ils sont parvenus à compter six buts consécutifs alors qu’Emirhan Ozdemir a stoppé les tirs des Titans pendant presque toute la seconde demie, permettant aux Jets de s’approcher à deux buts d’écart. Après avoir subi la pression tout au long de la deuxième demie, les Titans ont pu respirer un peu grâce à un but de Jonathan Ruse avec un peu plus de deux minutes à faire pour freiner la remontée et gagner le match 11-9.

 

Le dernier match à souligner est survenu le 28 novembre à Surrey alors que les Torpedoes de Calgary et le Pacific Storm s’affrontaient dans la catégorie d'âge 16U. Le Storm a pris les devants 5-0 notamment grâce à trois buts en première période de Giancarlo Marquez. Les Torpedoes tentaient de revenir dans la rencontre, mais le Storm continuait de répondre à chacune des attaques de l’adversaire. Ce scénario se poursuivit jusqu’à mi-chemin en 3e période alors que le Storm était devant 8-3. C’est à ce moment que les Torpedoes ont commencé à orchestrer une remontée grâce à Tivan Malcolm-Teleky et Kyan McBride-Soucy qui ont combiné pour 8 buts dans les 12 dernières minutes du match. Avec moins d'une minute à jouer et une égalité 10-10, McBride-Soucy a marqué son 3ème but du match pour ainsi confirmer la remontée et sceller la victoire de 11-10 des Torpedoes. (Premier match - https://www.youtube.com/watch?v=oXbhvgrcfso&t=2s )

Water Polo Canada aimerait remercier sincèrement tous les parents, athlètes, entraîneurs, gérants, arbitres, responsables de club, personnel de PSO et bénévoles qui ont rendu possible la saison LCC 2019-2020. Nous espérons vous revoir en 2020-2021!

 
 
 
 




 
Explorez Water Polo Canada
Bios d'Équipe Canada
Équipe nationale senior hommes
Équipe nationale féminine senior
Aperçu LCC
Survol du DLTA
Aperçu JAWP
À propos de Water Polo Canada
Répertoire
Historique du water polo au Canada
Foire aux Questions
Politiques et règlements
Dons
Liens rapides
Devenez entraîneur
Partenaires voyages LCC
Manuels, guides et règlements
Règlements fondamentaux
Guides d'utilisateurs de la base de données