Accueil Contactez-nous English
 
 
Article de nouvelles

2020.09.04
Krystina Alogbo annonce sa retraite de l’équipe nationale féminine canadienne

(4 septembre 2020 – Montréal, QC) – L’athlète Krystina Alogbo, véritable légende du water-polo, a officiellement annoncé sa retraite de l’équipe nationale ce matin.

Après une longue période de réflexion, Alogbo a profité du dernier camp d’entraînement pour annoncer sa décision à ses coéquipières et à la garde rapprochée de l’équipe, la semaine dernière. La vétérane de 15 ans de l’équipe canadienne senior n’a pas caché son émotion au moment de l’annonce, mais il s’agit selon elle du bon moment, notamment à cause des offres qu’elle a reçues. Alogbo poursuivra sa carrière professionnelle avec le CSS Verona en Italie où elle agira aussi comme entraîneure des U16 et U18.

« C’est vraiment une énorme décision pour moi. Ça fait plus de 25 ans que le water-polo est ma priorité et c’est toujours le cas. La dernière année a été difficile physiquement et mentalement, j’ai beaucoup réfléchi au cours des derniers mois et je pense vraiment que c’est la bonne décision. Même si ce n’est pas facile, il me reste quelques bonnes années en tant que joueuse professionnelle et je veux m’assurer de demeurer à un niveau compétitif. L’opportunité s’est présentée d’aller en Italie et j’ai décidé d’amorcer ma transition vers l’après-carrière cette année » a dit Krystina Alogbo pour expliquer sa décision.

« Au nom de Water Polo Canada, j’aimerais remercier Krystina pour son dévouement et d’avoir représenté si fièrement notre pays pendant plus de 15 ans, » a indiqué Martin Goulet, Directeur Général de Water Polo Canada. « Elle est une inspiration et un véritable exemple de persévérance, son apport à la communauté canadienne du water-polo va au-delà des statistiques et des résultats, son implication auprès de diverses causes fait d’elle une leader autant dans la piscine qu’à l’extérieur. Krystina laissera un héritage important auprès de la communauté et nous lui souhaitons que le meilleur dans ses futurs projets. »

Le conseil d'administration de Water Polo Canada a adopté une résolution spéciale lors de sa réunion du 3 septembre 2020 reconnaissant et exprimant sa gratitude pour la contribution exceptionnelle de Krystina à l'équipe nationale canadienne et au water-polo canadien. « Jouer à un si haut niveau pendant si longtemps tout en étant  une ardente défenderesse de causes importantes et une leader au sein de l’équipe, représentent des réalisations vraiment remarquables », a déclaré Conrad Hadubiak, Président de Water Polo Canada.

L’athlète de 34 ans a fait ses débuts avec l’équipe féminine senior en 2005, elle a participé à quatre Jeux Panaméricains (2007, 2011, 2015, 2019) ainsi qu’à huit Championnats du monde de la FINA (2005, 2007, 2009, 2011, 2013, 2015, 2017, 2019). Son passage avec l’équipe nationale a été ponctué de plusieurs moments marquants, notamment une médaille d’or aux Mondiaux Juniors en 2003 à Calgary, une médaille d’argent aux Championnats du Monde 2009 à Rome ainsi qu’une médaille de bronze aux Mondiaux FINA 2005 à Montréal.

Interrogée sur les meilleurs moments de sa carrière, Alogbo fait évidemment allusion aux médailles remportées sur la scène internationale, mais aussi à des matchs précis : « Il y a eu plusieurs moments importants pour moi, mais ce que je retiens ce sont les matchs serrés, intenses et compétitifs ; c’est ça pour moi le water-polo, une bataille de tous les instants et non pas une victoire par 10 buts. En 2003, je ne pensais pas faire l’équipe junior et nous avons remporté l’or et ce, en battant les Américaines. Les Mondiaux de 2005 restent aussi gravés dans ma mémoire, malgré une certaine naïveté à l’époque. C’était toute une chance de jouer devant notre famille et nos amis, de remporter une médaille en sol canadien et surtout pour moi d’évoluer aux côtés de légendes comme Cora Campbell, Ann Dow et Johanne Bégin. J’ai toujours aimé les défis et l’adversité, voilà pourquoi la finale des Jeux Panaméricains de 2011 à Guadalajara occupe une place importante dans mon parcours. Ce jour-là avec la foule mexicaine derrière notre équipe, nous avons connu toute une performance ! Malgré la défaite en tirs de barrage nous avions complètement dominé les États-Unis. À travers les années, j’ai vraiment eu la chance de côtoyer des athlètes et des individus de grande qualité » ajoute-elle.

« Quand j’ai vu Krys jouer à l’époque, je me suis dit que je ne prendrais pas ma retraite avant d’avoir eu l’occasion de jouer à ses côtés. Cette opportunité est venue en 2005, nous avons joué ensemble aux Championnats du monde à Montréal et nous avons même gagné la médaille de bronze. Elle possède une des meilleures compréhension et vision du jeu. Au cours des quatre dernières années, nous avons eu la chance de renouer, mais cette fois-ci en tant que joueuse et entraîneure. Encore une fois, c’est vraiment un plaisir de travailler avec elle, elle est toujours partante pour essayer de nouvelles méthodes et elle n’abandonne jamais. Maintenant, je peux vous dire que je ne prendrais pas ma retraite du coaching avant d’avoir eu l’opportunité d’entraîner aux côtés de Krys, c’est vraiment une joueuse intelligente et l’une des meilleures. Je sais qu’elle sera de retour un jour et ce jour-là le Canada lui en sera reconnaissant. » - Cora Campbell, Entraîneure adjointe de l’Équipe Nationale Féminine et ancienne coéquipière.

« Krys a été à mes côtés tout au long de ma carrière de water-polo. Elle a toujours été celle à battre, la plus forte, la plus intelligente, la plus dure, celle qui pouvait rallier une équipe et la porter sur ses épaules. Moi étant la perfectionniste que je suis, je me suis efforcée d'atteindre son niveau au cours des 20 dernières années, et j'en suis encore si loin. Nous avons eu des matchs intenses et difficiles l’une contre l’autre, mais cela explique en partie pourquoi je suis là ici aujourd'hui. En jouant avec l’équipe nationale, nous nous sommes rapidement rendu compte que nous avions besoin l’une de l’autre pour être meilleures. Je suis très reconnaissante de l'avoir dans ma vie, non seulement en tant que coéquipière, mais comme amie proche. Nous nous sommes définitivement complétées en tant que coéquipières. Ces derniers temps, les gens ont plaisanté en disant que j'étais le yin de son yang et vice versa. Elle va vraiment me manquer et sa présence dans l'équipe. Je la remercie d'avoir fait partie intégrante de ma vie, d'avoir été mon roc pendant ces deux dernières années, d'être mon inspiration depuis les 20 dernières années, de faire partie de mes aspirations, de toujours s’assurer que nous avons pris notre café en voyage, d’être la meilleure co-chambreuse et amie, mais surtout d’être le yin de mon yang. - Joelle Bekhazi, Équipe Nationale Féminine

Alogbo a commencé le water-polo à l’âge de huit ans à la piscine René-Goupil dans l’arrondissement Saint-Michel à Montréal. Elle a ensuite fait la transition vers le Club CAMO à l’âge de 11 ans où sa progression s’est poursuivie jusqu’à l’Équipe Québec et finalement l’Équipe Nationale. Caressant le rêve de participer aux Jeux Olympiques, elle pratique plusieurs sports dans son enfance : le soccer, la natation et le water-polo. C’est son entraîneur de l’époque, Daniel Berthelette, qui l’a poussée à se concentrer sur le water-polo pour atteindre ses objectifs. Alogbo donne énormément crédit à ses entraîneurs et elle confie avoir appris de chacun et chacune d’entre eux. « Je ne serais pas ici aujourd'hui sans l'aide et le soutien de tous mes entraîneurs : Steve et Tony dès mes débuts au niveau Montréal Métro, Sandra Lizé quand je suis arrivée à CAMO et bien sûr Dan Berthelette, qui a été bien plus qu'un coach pour moi. Il est mon mentor et il a vraiment contribué à la joueuse et à la personne que je suis devenue », explique Alogbo.

« C’est difficile de parler de l’impact de Krystina en seulement quelques mots ! Elle est un exemple de persévérance dans le water-polo. Quinze années consécutives dans l’équipe nationale senior ! Peu d’athlètes dans notre sport ont le mérite de pouvoir influencer le jeu autant. Ce qui permet à Krystina de se démarquer le plus est le fait d’avoir été fidèle à ses valeurs toute au long de sa carrière. Elle a représenté le sport, ses coéquipières et les programmes auxquels elle a participé en y mettant tout son cœur à chaque fois. Krys a été un exemple pour notre sport et elle continuera de l’être pour les prochaines générations. » – David Paradelo, Entraîneur-chef de l’Équipe Nationale Féminine.

Krystina Alogbo a aussi connu du succès au niveau professionnel, elle a joué plusieurs saisons en Sibérie, une expérience qu’elle qualifie à la fois de difficile et enrichissante. Depuis quelques années, elle évolue dans les rangs du CSS Verona en ligue italienne. Elle y poursuivra d’ailleurs sa carrière encore quelques années. Au-delà de ses exploits dans la piscine, Alogbo est aussi impliquée auprès de plusieurs causes. Prônant une approche positive, elle partage son vécu et ses expériences avec la communauté afin de faire progresser les choses sur le plan de l’inclusion et de la diversité, notamment au sein de la communauté LGBTQ+.

« Krystina qui accroche son maillot de water-polo c’est vraiment une grosse perte pour l’équipe. Nous sommes contentes de la voir poursuivre sa carrière, mais nous sommes tristes de la voir partir. Nous perdons non seulement une coéquipière exceptionnelle, mais aussi une leader et une joueuse de water-polo inspirante. Elle a accompli tellement de choses au cours de sa carrière et elle fait beaucoup pour notre programme. Krys m’a appris beaucoup comme centre et comme leader au sein de cette équipe. Je sais qu’elle va continuer de faire de grandes choses pour ce sport et nous lui souhaitons que du succès dans ses projets ! » - Emma Wright, Équipe Nationale Féminine.

« Nous sommes déçues de voir Krystina partir, mais nous la supportons dans sa décision. Elle a tout donné durant sa carrière sur l’équipe nationale et elle peut certainement prendre sa retraite avec fierté. Nous la remercions pour toutes ses années consacrées au water-polo. Elle est l’image de notre sport au Canada et elle a inspiré énormément d’athlètes de tous les âges. Elle représente pour moi une idole, un mentor et une personne sur qui je peux compter. Ça va être difficile ne plus l’avoir à mes côtés aux pratiques et en match, mais j’espère la rendre fière et suivre ses pas. » - Elyse Lemay-Lavoie, Équipe Nationale Féminine

Même si elle quitte l’équipe nationale, les prochains mois seront chargés pour Alogbo qui s’envolera vers l’Italie dans les prochains jours afin de rejoindre son club CSS Verona. Avec un contrat en poche, elle espère pouvoir jouer tout en faisant ses classes comme entraîneure de water-polo. Alogbo ne ferme pas la porte à un retour avec les équipes nationales dans un rôle différent. Elle veut d’abord s’accorder un peu de temps pour s’adapter à cette nouvelle vie. Saluant l’impact de tous ceux et celles qui ont croisé son chemin, Krystina espère que son parcours avec l’équipe nationale, sa passion et sa ténacité inspireront d’autres athlètes à suivre leurs rêves et à représenter le Canada.

« C’est une nouvelle étape pour moi et je suis super reconnaissante des gens qui m’entourent. Je ne serais pas ici sans le soutien de ma famille, particulièrement ma mère et ma sœur, ainsi que l’équipe canadienne autant mes coéquipières que le personnel. Plusieurs personnes qui évoluent parfois dans l’ombre ont un impact important sur mon parcours, ces personnes-là se reconnaîtront et je tiens à les remercier. J’espère que les gens se rappelleront de moi comme une athlète intense, compétitive et passionnée, la prochaine génération doit y croire, le Canada peut compétitionner avec les meilleures équipes et ce, dès maintenant. Je quitte Water Polo Canada en paix, même si je n’ai pas réalisé mon rêve d’aller aux Jeux Olympiques, il est temps que je passe le flambeau. Comme m’ont dit ma mère et ma sœur, c’est maintenant à mes neveux et à mes nièces de rêver aux Jeux et disons que comme moi, ce n’est pas l’énergie qui manque ! » conclut-elle en riant.

- 30 -

Water Polo Canada vous invite à célébrer la carrière de Krystina à votre tour en utilisant les hashtags #MerciKrys & #ThankyouKrys.

 
 
 
 




 
Explorez Water Polo Canada
Bios d'Équipe Canada
Équipe nationale senior hommes
Équipe nationale féminine senior
Aperçu LCC
Survol du DLTA
Aperçu JAWP
À propos de Water Polo Canada
Répertoire
Historique du water polo au Canada
Foire aux Questions
Politiques et règlements
Dons
Liens rapides
Devenez entraîneur
Partenaires voyages LCC
Manuels, guides et règlements
Règlements fondamentaux
Guides d'utilisateurs de la base de données